La municipalité d’Ashdod a rejeté la construction de 1 200 unités de logements destinés aux jeunes couples et aux étudiants
pour protéger des arbres, érables de sycomore dans le secteur sud d’Ashdod (Big FASHION et l’hôpital)

C’est  un coup dur pour les jeunes qui ont grandi dans la ville et qui veulent y rester car ce programme de petites unités aurait pu leur permettre de se loger a meilleur coût, en raison du prix abordable des appartements

Il s’avère que lorsqu’il s’agit de grands appartements de luxe, la municipalité pousse de toutes ses forces et même au delà pour faire approuver des unités supplémentaires .

Alors que tous les politiciens sans exception promettent de baisser les prix des logements par rapport au marché de l’immobilier,
Alors qu’il est quasi impossible de réaliser à Ashdod appartements 3 et 4 chambres,
Alors que les prix des logements s’envolent à 1,4 millions un quatre pièces définies (jeunes couples),
les jeunes quittent en masse la ville d’Ashdod qui ne leur permet pas d’y vivre …car elle fait le contraire …

le projet comprenait 2108 appartements et 900 logements pour étudiants le tout dans des immeubles de 5 à 24 étages.
Le promoteur a déclaré :

«Je ne pense pas que l’Etat d’Israël en général et Ashdod en particulier possède suffisamment de terrains destinés à l’habitation pour se permettre de réduire la construction plutôt que de la développer »

Abu Yechiel a commenté : les grands perdants de cette décision sont pour la plupart des résidents de la ville et surtout les jeunes couples qui ne peuvent pas acquérir des appartement de 3 et 4 pièces en raison de leur prix, ils continueront à aller vers le sud comme à Ashkelon.

Il aurait été facile de combiner un quartier spécifique – 5000 unités de logements pour les jeunes couples car la situation géographique était idéale, aucune crainte de surpopulation, pas de problème d’infrastructure non plus.

Si les élus avaient validé le projet, les prix auraient baissé de moitié et les jeunes de notre ville auraient pu acheter ici de nouveaux appartements spacieux et en dessous d’un million de shekels.

Finalement, la ville a fait le choix de préserver des arbres plutôt que de préserver en son sein les enfants qui y ont grandi et qui souhaitent y rester pour y vivre avec leur famille.

source ashdodnet

Laisser un commentaire