Communiqué de presse municipallogo mairie ashdod
22 March 2015
סימוכין: 10050

Les caméras de surveillance installées dans la ville ont prouvé leur efficacité. Cette fois, encore elles ont permis d’intercepter trois jeunes qui tentaient de s’introduire dans le musée Corinne Maman situé dans le quartier Dalet.

Ils ont été arrêtés et amenés au poste de police pour le délit d’effraction commis grâce aux caméras qui non seulement sont un moyen de contrôle efficace mais aussi une preuve irréfutable.

Les caméras de surveillance situées dans toute la ville sont une aide précieuse car elles apportent une aide dans de nombreux domaines : elles permettent plus de contrôles, elles aident a déjouer des actions criminelles, des actes de vandalisme, a prévenir la petite délinquance et a arrêter les criminels, les vandales et autres auteurs de délits. Elles ont un rôle sécuritaire et dissuasif. Un exemple notable : les tirs de missiles lors des trois dernières opérations avec la bande de Gaza. Ashdod a reçu une pluie de missiles et souvent, grace aux caméras, il a été possible d’identifier le lieu de chute et de prévenir les forces de secours et de sécurité, pour sauver des vies.

Dans le cas présent, les caméras de surveillance ont été en mesure d’identifier une tentative de cambriolage à 2:03:38 au Musée Corinne Maman et de prévenir à temps les autorités. Dans la nuit éclairée par les belvédères, trois jeunes observés autour du musée ont été soupçonnés d’intrusion dans le musée. Il a été décidé alors d’envoyer sur place la police municipale.
«Je suis resté en contact avec la police pour signaler le délit, en fournissant des informations d’identification et de déroulement de l’événement » : « Les trois garçons ont été vus dans l’enceinte extérieure du musée, jouant avec la poignée, essayant d’ouvrir la porte et jetant des pierres sur les fenêtres ». « Deux des trois garçons ont été attrapés après une courte poursuite, tandis que le troisième homme a été capturé après quelques minutes », a déclaré l’observateur et il a conclut « Les trois garçons ont été arrêtés et sont détenus sur des soupçons de cambriolage à Ashdod. »

Les caméras sont installées dans différents quartiers de la ville, y compris les bâtiments publics, les parcs et les grands sites… La bande vidéo peut être utilisée comme preuve légale incriminant les gens irrespectueux des lois, et il est possible aussi que la police utilise la bande vidéo à l’appui de l’enquête.

David Dvach, directeur du Moked municipal a salué le travail d’observation, d’identification et de compréhension de la situation, de la décision prise d’impliquer les forces de sécurité et de police. « L’aide apportée à la police grâce aux caméras et la capacité « de garder un œil » sur les événements tout le temps de l’intervention de la police, facilite remarquablement  son travail et aide également le tribunal à faire les bons choix dans ses jugements »

Eddie Benhamou
Le porte-parole municipal…

Laisser un commentaire