‏ד’ תמוז תשע »ה
‏21 יוני 2015
סימוכין: 10156

Le titre ci-dessus fait référence au lien qui existe entre la couleur et un élément naturel, mais dans les écoles maternelles d’Ashdod on ne se contente pas de cette évidence. On la transforme aussi en expérience pour laisser une impression sur les enfants. Et cela grâce à un projet qui fonctionne toute l’année et qui cette semaine a pris fin – sentir la mer.

Que veut-on vraiment dire lorsque nous parlons de ce beau projet qui à la fin de cette semaine a célébré sa sixième année a Ashdod. Quel est ce projet et à qui est-il destiné ? Combien de participants et qu’elle est sa contribution ?

Ce projet est une coopération entre la municipalité d’Ashdod, la ligue Ashdod-Yavne pour l’environnement, le port d’Ashdod et l’association « Mahmali » (Centre de recherche pour l’étude des mammifères marins et de l’information maritime), qui pendant et tout au long de l’année scolaire, le personnel éducatif d’environ 40 jardins d’enfants de la ville a pris des cours de formation au sujet de la mer, du littoral, des mammifères marins et les impacts humains sur l’environnement.

Nous comprenons donc que ce projet est lié à la protection de l’environnement et du milieu marin et il a lieu dans de nombreux jardins d’enfants, a peu près 1.500 enfants. Comment cela marche-t-il exactement? Chaque enseignant/e qui participé a cette formation, a développé un programme d’études unique ainsi que les moyens pour pouvoir exécuter ce projet au cours de l’année chez les enfants d’âge préscolaire et les enfants sous sa gestion. « Les enfants ont ainsi bénéficié d’une activité riche et variée pendant toute l’année, » nous dit l’une des enseignantes de ce programme.

L’activité se poursuit tout au long de l’année, mais le point culminant des activités dans le jardin d’enfant était une présentation des crânes et épines dorsales de dauphins dans chaque jardin d’enfants et ainsi qu’une instructrice de l’association « Mahmali » qui a instruit les enfants et le personnel sur le sujet. « La mer et les thèmes liés à la mer enseignés dans ces jardins d’enfants apportent avec eux les vents de la mer, les couleurs de la mer et les animaux ainsi que tout les sujets ayant rapport à la mer » nous apprend Mme Merav Jaeger de la ligue des villes pour l’environnement.
La coopération à ce sujet existe entre plusieurs organisations, y compris le port d’Ashdod qui a été choisi pour un forum de cinq jours concernant le résumé annuel de ces activités, chaque jour commençant par une visite embarquée au port suivit d’une performance musicale sur le thème de la mer.
Le Dr. Anat Rosen, directeur général de la ligue des villes Ashdod-Yavne pour l’environnement (son personnel est celui qui a coordonné et suivi le processus de ce projet), nous a expliqué que « les plans d’éducation sur le thème de la mer et d

Laisser un commentaire