La chronique  ''Mode'' de MademoiZelle OrlaneArticle Précédent
Ashdod a perdu sa place de 5 eme plus grande ville d’Israël !!!Article Suivant

Que font tous ces francophones, ingénieurs en herbe, à la prépa de Beersheva et d’Ashdod ?

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Que font tous ces francophones, ingénieurs en herbe, à la prépa de Beersheva et d’Ashdod ?

Si vous vous promenez sur les campus de SCE, la plus grande école d’ingénieurs d’Israël (6 000 étudiants), implantée à Beer-sheva et Ashdod, il y a de fortes chances que vous croisiez quelques étudiants francophones. Ils sont nombreux à avoir flairé le filon qui leur permettra d’intégrer quasi automatiquement, le marché du travail en Israël. Gros plan sur le nouveau must des grandes écoles du pays qui attire les jeunes français.

« Si j’ai choisi SCE, c’est d’abord parce que partout ailleurs, après la prépa, je devais encore changer d’établissement, de ville et que rien ne me garantissait un emploi, une fois mon diplôme en poche », assure Jeremy, originaire de Paris. Il est vrai que les statistiques sont  alléchantes : 95% des étudiants de la prépa SCE proposée par le programme Massa de l’Agence juive enchaînent immédiatement avec un travail en poche, sitôt la fin de leurs études. Mieux, 30% sont déjà embauchés en 3ième année grâce à l’immense réseau des anciens élèves.

sce beersheva

Comme Jeremy, ils sont chaque année des dizaines de jeunes francophones, à opter pour la capitale du Néguev, d’autant que la prépa SCE a été conçue sur le modèle français des grandes écoles spécialisées et que les conditions d’études, de vie et d’accueil sont optimales. La direction n’a rien laissé au hasard. Pour 25 jeunes sélectionnés (pas un de plus), les budgets sont conséquents. Un accent particulier est porté sur l’apprentissage de l’hébreu mais pas seulement : 700 heures d’oulpan, 100 autres d’anglais, attribution d’un tuteur (grand frère) pour chaque étudiant pour les révisions (6h/semaine), remise à niveau en math, préparation aux cours de première année en Math et informatique ainsi que des cours particuliers pour ceux qui le désirent.

img-02

Solal incarne la réussite de la dernière promotion : « Je suis arrivé sans même connaître l’alphabet hébraïque, j’ai terminé mon année avec un 93/100 à l’examen de programmation en ivrit. Ici, on ne connait pas l’échec », dit-il fièrement. « Comment voulez-vous échouer dans ces conditions », poursuit-il, « on est encadré, accompagné, chouchouté. On forme une vraie famille et notre présence est non seulement souhaitée, mais appréciée des Israéliens ».

L’année de prépa est incluse dans le programme subventionné Massa de l’Agence Juive. Pour les quatre années d’études suivantes, SCE Beersheva est généreuse en bourses d’études. Yossi Touitou, directeur de ce programme d’intégration est un homme heureux : « L’année dernière, tous nos étudiants sont restés en Israël et 80% d’entre eux ont directement intégré SCE en première année ». Heureux mais très occupé ! « Nous finalisons les inscriptions pour la nouvelle promotion jusqu’à la fin du mois d’octobre, et ensuite, nous nous investissons à 100% pour la réussite des candidats que nous avons retenus ».

Pour en savoir plus sur la prépa SCE : http://www.sce.ac.il/fr/

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël