Hommage a Ronit Elkabetz [zal]
Voila ce que j’écrivais le 1 juin 2015 après avoir assisté a l’émouvante cérémonie de remise du titre de docteur honoris causa de l’université hébraïque de Jérusalem a Ronit Elkabetz la grande dame du cinéma israélien qui vient de nous quitter terrassée par la maladie du cancer . Que son âme repose en paix !

Ronit ElkabetzJe voudrais maintenant souligner avec tellement de bonheur la décision d’octroyer un doctorat honoris causa a la grande dame du cinéma israélien Ronit Elkabetz. Quelle distinction! Quelle élégance dans l’expression, son humilité, cette jeune dame qui a promut dans le monde avec succès le cinéma israélien ces dernières vingt années.

Deux moments particuliers dans sa vie ajoutât elle , le jour ou elle est devenue mère et aujourd’hui recevant ce doctorat honoris causa.
Née en Israël de parents venus du Maroc, elle m’a rappelé par son élégance verbale et son charme entourées d’une auréole émotive [la hiba disent les juifs d’origine marocaine] une princesse du désert, une Kahena des temps modernes, quel talent ,quel parcours. Un ami avec qui j’ai milité de nombreuses années, qui a consacre la majorité de sa vie en Israël a défendre et redonner une juste place aux valeurs du judaïsme marocain sans jamais tomber dans un communautarisme excessif et déplacé dit souvent « j’ai durant des années a travers le monde parler des problèmes du judaïsme marocain en Israël. Aujourd’hui je parle avec beaucoup de fierté des succès des juifs d’origine marocaine en Israël. »
Ronit Elkabetz en est un exemple »

Daniel Gal
diplomate ayant représente Israël durant près de 40 ans dans plusieurs continents Afrique Asie, Europe Amérique du nord et Amérique latine. Il est a la retraite avec le grade d’ambassadeur. Depuis sa retraite, il se consacre a défendre l’image d’Israël en publiant des articles aussi bien dans les médias que dans des programmes de radio et télévision.

Laisser un commentaire