Yom HaShoah, nous commémorons l'Holocauste a Roglit en IsraëlArticle Précédent
Article Suivant

Ashdod : Avec le beau temps les méduses sont de retour

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Ashdod : Avec le beau temps les méduses sont de retour

Chaque ete, en juillet nous redoutons l’apparition des méduses sur nos plages. Cette annee, elles sont très en avance. L’augmentation de la température de l’eau est à l’origine de leur apparition précoce. Comme demain les plages seront officiellement ouvertes,  il n’est pas inutile de rappeler les bons réflexes en cas de piqûre.

la première sensation est une brûlure intense

La douleur provoquée par une piqûre de méduse est semblable à une décharge électrique. Elle s’accompagne immédiatement d’une sensation de brûlure, d’intensité variable selon la personne et l’espèce, suivie de démangeaisons. Si vous réunissez tous ces symptômes, c’est que vous avez probablement été piqué par une méduse.

meduse-piqure

Ce qu’il faut faire en cas de piqûre ?

Immédiatement :

  • retirez avec précaution les fragments de tentacules restant sur la peau à l’aide d’un objet fin tel un couteau ;
  • rincez abondamment la plaie avec de l’eau de mer ou du sérum physiologique. Bannissez l’eau douce sous peine de raviver la douleur.

Vous pouvez également approcher de la plaie une source de chaleur tel un mégot de cigarette. En effet, le venin de la méduse est thermolabile : il se dissout à la chaleur. Le vinaigre constitue aussi une solution.

Par la suite :

  • désinfectez la plaie avec une compresse stérile imbibée d’antiseptique ;
  • consultez un médecin en cas de douleurs persistantes. Il vous prescrira une crème apaisante et des antalgiques.
  • surveillez l’évolution de votre piqûre les jours suivants ;
  • informez les autorités de la présence de méduses. Ils se chargeront d’alerter les baigneurs.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire

  • ne rincez pas la piqûre avec de l’eau douce car cela aurait pour effet d’éclater les cellules restantes et de libérer le venin ;
  • n’aspirez pas le liquide urticant avec votre bouche.

À noter : la plupart des médecins déconseillent d’uriner sur la plaie en raison des risques de surinfection.

Les méduses vivent au fond de l’eau. Pour se nourrir, elles remontent à la surface, propulsées par leurs tentacules. Là, elles se trouvent emportées au gré des courant marins et échouent, finalement, sur nos plages.

Maintenant vous savez tout et comme dit le proverbe : un homme averti en vaut deux ! bonne baignade …

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël