Le Comité des finances de la Knesset a décidé de faire des nouveaux règlements régissant le cyclisme et les trottinettes électriques. Le règlement interdit de rouler sur les trottoirs et demande de conduire de manière sure afin de protéger les utilisateurs sur la route. Les règles de sécurité concernent les utilisateurs et conducteurs des véhicules électriques.

Madame Ilanit Elimelech, directrice du siège de la sécurité routière à Ashdod, nous a remis cette semaine un document important qui expose de nouveaux règlements du ministère des Transports à l’usage du public utilisant le vélo électrique. « L’utilisation de véhicules qui ne nécessitent pas de permis de conduire ou d’un permis d’un autre genre, a pris de l’ampleur chez les jeunes au cours des dernières années», dit-elle, en soulignant que «l’usage d’un véhicule qui n’est pas accompagné par la connaissance de la loi, ni familiarisé avec le règlement du transport et de la circulation, constitue un réel danger pour les jeunes cyclistes, les automobilistes et les piétons. »

Compte tenu des nombreux cas où des vélos et des véhicules électriques qui ne nécessitent pas de licence, sont impliqués dans des accidents de la circulation, l’État a décidé que des mesures doivent être prises pour résoudre cette question des règlements spéciaux. Et la Commission de l’économie de la Knesset,  récemment réunie a discuté des règlements régissant l’utilisation des véhicules énumérés ci-dessus et a reformulé sa réglementation (vélo et trottinette électrique). Ces règlements sont entrés en vigueur le 18 mai 2016.

Ci-dessous les principaux points du règlement:

– Les règlements fixent que vous pouvez pratiquer le vélo électrique à partir de 16 ans sur les routes et aussi sur  les sentiers destinés au vélo seulement.

– Il est absolument interdit de circuler sur le trottoir.

– Les caractéristiques d’un Vélo électrique définissent une puissance maximale de 250 watts, une vitesse ne dépassant pas 25 km/h.

– Les règlements stipulent que les dispositifs électriques de sécurité du vélo comporteront un appareil d’avertissement sonore et une cloche, ainsi qu’un feu  avant avec une lumière blanche, un feu arrière avec une lumière rouge, un réflecteur arrière et des réflecteurs jaunes sur les pédales du vélo.

– Le port du casque est obligatoire lors de l’usage  de vélos et/ou de  trottinettes électriques.

« Nous considérons qu’il est très important d’informer les résidents de notre ville  des principaux règlements et directives à ce sujet, et de préciser qu’il est interdit de rouler à vélo ou trottinette électrique a moins d’avoir 16 ansrévolu »  dit Mme Elimelech et met l’accent sur « Utiliser les mesures de sécurité nécessaires, tels que les casques et de prendre les mesures décrites ci-dessus. »  De plus elle recommande également de disposer d’une carte d’identité en raison de l’augmentation de l’application et demande aux parents de prendre leurs responsabilités et de tenir compte du risque d’acquisition que représente un véhicule qui ne nécessite pas de licence » pour un jeune de plus de 16 ans qui ne connait pas le code de la route ni l’espace urbain de circulation.

Les nouvelles recommandations sécuritaires et directives les concernant sont également adressées aux écoles et en principe, les utilisateurs de vélo et de trottinettes électriques devraient être considérés comme partie intégrante de « L’enveloppe de sécurité » qui réglemente la sécurité des élèves qui arrivent et qui quittent l’école. Par conséquent, dans le cadre de l’application des règles de « l’enveloppe de sécurité », le stationnement des vélos et des trottinettes électriques sera réglementés comme suit :

– Le port du casque est obligatoire lors de la conduite.

– A l’entrée du véhicule dans le périmètre de l’école,  le véhicule sera parqué  et verrouillé dans une installation prévu a cet effet.

– Il est interdit  de se déplacer avec le vélo ou la trottinette à l’intérieur de l’enceinte de l’école.

– Il est interdit de se déplacer à l’intérieur de l’enceinte de l’école avec la batterie du vélo ou de la trottinette.

 

Cordialement,

Eddy Ben-Hamo
Porte-parole de la Mairie

Laisser un commentaire