Conduite responsable : Article Précédent
Tefilat Haderekh et Bircat Hagomel (2/8)Article Suivant

Une université à Ashdod – Un rêve inaccessible ?

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Une université à Ashdod – Un rêve inaccessible ?

La ville d’Ashdod a récemment publié un appel d’offres portant sur la construction d’un centre académique au sein du « Quartier spécial » d’Ashdod. Le souci ? Cet appel d’offres semble taillé sur mesure pour le collège académique Sami Shamoon, « fier d’une expérience de 10 ans dans l’établissement d’une institution académique formant des ingénieurs. » Par le passé, la ville d’Ashdod avait déjà essayé d’octroyer directement le terrain au collège académique Sami Shamoon, mais suite à des critiques et des procédures juridiques engagées à son encontre, elle avait été contrainte d’annuler cette opération. Pour l’heure, la ville a lancé un appel d’offres dont le résultat est déjà connu de tous. Qu’en est-il de l’université annoncée ?  Ne vous bercez pas d’illusions.

universite projet

Après nombre de promesses, compétitions d’architecture, et autorisation de la construction de la première structure de l’université, le rêve d’une nouvelle université à Ashdod se serait-t-il dissipé ?

Le site AshdodNet avait publié en mai 2015 un article couvrant la décision de la ville d’Ashdod d’octroyer un terrain rare et onéreux au collège académique Sami Shamoon, actif dans la ville depuis des années. Ce même terrain que possède la ville, ou dans ce cas précis, que possèdent les habitants de la ville.

A l’origine, le collège académique avait l’intention d’acquérir un terrain adjacent à un promoteur privé, pour un montant similaire à celui auquel a été évalué le terrain de la municipalité, soit 100 millions de NIS. Seule différence, et non des moindres, la ville n’avait alors demandé aucun paiement en contrepartie de la privation des droits des résidents de la ville sur ce terrain, sans oublier les fonds investis pour celui-ci, et la somme astronomique à laquelle est évalué ce terrain aujourd’hui.

En mai 2015, nous nous demandions déjà pourquoi la municipalité préférait octroyer gratuitement ce terrain à un organisme déjà prospère, au lieu de tirer parti de ce terrain pour enrichir les habitants de la ville d’une somme équivalente à 100 millions de NIS. La réponse de la municipalité n’avait alors pas tardé à se manifester, accompagnée de dénigrements du site, d’attaques personnelles contre ses propriétaires, et d’une plainte pour diffamation (ashdodnet).centre academique projet universite
Néanmoins, la publication de cette information sur AshdodNet a suscité l’intérêt du public, amenant le Conseiller juridique du gouvernement à intervenir, et résultant à toute une batterie de procédures juridiques. Suite à cette mauvaise publicité, la ville d’Ashdod a été contrainte d’annuler l’attribution du terrain au collège académique Sami Shamoon.

Des mois ont passé après ce revers, et nous apprenons aujourd’hui que la municipalité a publié un appel d’offres pour la création d’un « centre académique« , semblant étrangement être taillé sur mesure pour le collège académique, assurant dans le même temps qu’aucun autre organisme ne pourrait remporter l’appel d’offres, ou même s’y présenter.

Ne l’appelez plus « Université », appelez-le « Centre académique » 

L’appel d’offres de la municipalité d’Ashdod, porte donc sur la création d’un « centre académique » dans le « quartier spécial » d’Ashdod, à proximité du centre hospitalier. Le terrain utilisé à cet effet est grand d’une superficie de 4.5 hectares, et devrait héberger comme mentionné, les structures du nouveau centre académique, un mot de code pour désigner le collège académique d’ingénierie, nouveau foyer du collège académique Sami Shamoon qui déménagera dans ce nouvel emplacement.

Les soumissionnaires devront se plier aux conditions décidées par la ville d’Ashdod. Des conditions qui ne font aucun doute sur le fait qu’une université ne verra pas le jour à Ashdod.

Une de ces conditions exige notamment « Une expérience d’au moins 10 ans dans l’établissement d’une institution académique qui forme des ingénieurs à l’obtention d’un diplôme reconnu par le Conseil de l’Enseignement supérieur ».

Une autre condition de l’appel d’offres précise aussi que le soumissionnaire doit disposer de cursus d’études pour un Master en ingénierie dans ses établissements, mais ne promet pas que ce type d’études soit disponible dans le nouveau « Centre académique » d’Ashdod.

Tout devient plus clair ?

Après la fin d’appel d’offres, combien de temps s’écoulera jusqu’à l’inauguration du Centre académique ?

Le gagnant de l’appel d’offres devra déposer les demandes de permis de construction de la première structure sous 15 mois. 2 ans après la réception du permis de construire, la première structure du centre devrait voir le jour, laquelle servira à dispenser des études d’ingénierie.

Après la construction de la première structure, le gagnant s’engage également à construire sur le terrain immobilier d’autres structures de superficie similaire à la première. 5 ans après la réception du Formulaire n°4 pour la première structure, une structure supplémentaire devra être complétée. Les structures supplémentaires feront partie du Centre académique, et devraient théoriquement être construites au nombre de 10.

Croquis du plan de construction du Centre académique – Le Centre sera construit sur le terrain A3 :

plan centre academique projet universite

traduction et adaptation ashdodcafe.com
Source Ashdodnet

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Economique-Juridique-Fiscal

Ashdod : Opération Hanoucca C’est parti !! avec l’association Ahdout Vehessed BaLev

Ashdod : Opération Hanoucca C’est parti !! avec l’association Ahdout Vehessed BaLev   0

Toute l'année, l'association Ahdout VeHessed Balev de Carine Chemouny met en place des actions pour récolter des fonds afin de venir en aides aux familles qui rencontrent des difficultés financières - [...]

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël