Demain tous vêtus de vêtements intelligents : la révolution de la mode connectée par Laurence PaganiniArticle Précédent
Anamnèse ! Un spectacle de danse-théâtre inédit, aux confins du rêve et de la mémoireArticle Suivant

La municipalité d’Ashdod poursuivit en justice suite a un accident causé a un riverain par un bloc de béton sur la chaussée

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
La municipalité d’Ashdod poursuivit en justice suite a un accident causé a un riverain par un bloc de béton sur la chaussée

 

Une dame de 69 ans poursuit la  municipalité d’Ashdod en dommages et intérêts pour la somme de 330.000 shekels après avoir percuté un bloc de béton dans le secteur du port de plaisance de la Marina

Madame A, âgée de 69 ans, résidente a Ashdod poursuit la ville d’Ashdod et la Compagnie d’assurance Migdal en dommages et intérêts pour la somme de  330,000 shekels après que sa jambe ait percuté un bloc de béton dans le quartier du port de plaisance, rue Exodus. Suite a ce choc, elle s’est blessée grièvement à la cheville. Quelque temps après l’accident, la ville a enlevé le bloc de béton et à positionné autour des piliers de protection appropriés. Tout ceci dit, une plainte a ete déposée au tribunal de première instance à Kiryat Gat par le Procureur Dotan Lindenberg traitant du droit de la réparation du préjudice corporel.

photo avocat

La plainte indique qu’au mois de Mai 2013, en allant rendre visite à une amie habitant rue Exodus, près de l’entrée du numéro 8, son pied a percuté un bloc de béton conçu pour séparer la zone piétonne de la route destiné aux véhicules motorisés. En conséquence, elle est tombée et le préjudice subi a été : fracture et luxation de sa cheville droite.

Son conseil, Maître Dotan Lindenberg  dans son acte d’assignation a fait valoir que les blocs de béton de taille basse placé par la municipalité mettent en danger les piétons. Si elle les avait auparavant remplacé par des  piliers appropriés en métal comme elle l’a fait suite à l’incident, ce malheureux accident n’aurait pas eu lieu.

L’acte d’assignation  prétend que la municipalité a agi avec négligence, ne mettant pas en évidence par un marquage spécial, ou une signalisation  apparente le bloc de béton, afin que les piétons soient avertis du danger.

Suite à l’accident, Madame A. a été transportée par ambulance à l’hôpital Kaplan et elle a été opérée de la jambe sous anesthésie générale. Malgré  l’opération de chirurgie  et les séances de physiothérapie, Madame A. souffre de douleurs à la cheville droite et boite de la jambe droite. En outre, il lui reste une vilaine cicatrice, et plus encore elle souffre d’une altération marquée au niveau de son fonctionnement général, ce qui nécessite des soins et de l’aide d’une assistance de la sécurité sociale.

photos du lieu de l’accident 

L’avocat de la demanderesse Maître Dothan Lindenberg, a fait valoir qu’à la suite de l’accident, Madame A. souffre d’un taux d’incapacité physique  permanente de 18,5 pour cent et exige une compensation de 330,000 shekels, pour l’aide d’une assistance extérieure nécessaire afin de mener une vie normale, pour préjudice causé par la douleur et la souffrance, pour les frais médicaux et les frais de déplacement.

L’avocat de la municipalité et de la compagnie d’assurance ont demandé au tribunal de rejeter la demande, en faisant valoir entre autres que le bloc de béton a été placé en zone privée et non publique et aussi que Madame A. était la seule et unique responsable de sa chute.

Affaire a suivre ……

ראובן קפלן
Reuven Kaplan

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël