Dedier une halakha - Bandeau

#Chabbat_Chalom

La Techouva

Comme nous l’avons vu, médire d’autrui, c’est rabaisser son propre statut d’être créé à l’image de D. (betsélem Elo-kim).

Le processus de téchouva (repentir) pour avoir dit du lachon hara est le même que pour toutes les fautes commises vis-à-vis de D. : confession, regret sincère et résolution de ne plus jamais dire de lachon hara.

On n’a pas l’obligation de faire savoir à la personne en cause qu’on a médit sur son compte et d’obtenir son pardon, à moins qu’on ne lui ait causé un préjudice (nous verrons plus loin le processus de téchouva lorsque ces propos ont causé du tort).

 

©LaQuotiHalakhique


Ce site est dédié pour l’élévation de l’âme de Orly Rose bat Zarie, de Louïsa bat ‘Hanna et de ‘Haïm ben Mordekhaï.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.