Que fait Molière au Mékif Daleth ?Article Précédent
Pour la première fois en Israël : un livre officiel du code de la route !Article Suivant

Apres l’Unesco, l’Onu, le conseil de l’Europe rejoint le bal de la honte par Meyer Habib

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Apres l’Unesco, l’Onu, le conseil de l’Europe rejoint le bal de la honte par Meyer Habib


Meyer Habib réagit ce soir au rapport adopté par le Conseil de l’Europe concernant la situation humanitaire de Gaza :

APRÈS L’UNESCO, L’ONU, LE CONSEIL DE L’EUROPE REJOINT LE BAL DE LA HONTE

Organisation internationale regroupant 47 États, l’Assemblée Parlementaire du Conseil de l’Europe, qu’il ne pas confondre avec l’Union européenne, a adopté hier par 45 voix pour (dont celle de la députée socialiste française Brigitte ALLAIN), 12 contre et 2 absentions, un rapport qui déclare je cite « Israël responsable de la situation humanitaire catastrophique à Gaza et dénonce les assassinats je cite extrajudiciaires de terroristes présumés ».

Après l’UNESCO, après l’ONU, ce vote du Conseil de l’Europe est une nouvelle prime au djihad, une nouvelle honte, un déshonneur !

Voyons les choses en face.

En 2005, Israël s’est retiré de 100% du territoire de Gaza en faveur des Palestiniens.

Israël a démantelé les implantations juives du magnifique Gush Katif, déplacé des milliers d’Israéliens, détruit les synagogues, déterré les cimetières.

Que peut-on demander de plus à Israël ?

Pour quel résultat ? Gaza est devenu depuis plus de 10 ans, un bastion djihadiste, d’où sont tirées régulièrement des milliers de roquettes sur des civils en Israël, parmi lesquels, je le signale, des dizaines de milliers de Français !

En fait, Gaza est devenu le « Hamastan », micro-Etat islamiste, vivant aux crochets de la communauté internationale et une dictature sanguinaire vouée au terrorisme !

Même Amnesty international dans un rapport du 27 mai 2015 dénonce les «crimes révoltants contre des individus sans défense» du Hamas à Gaza pendant l’Opération Bordure protectrice à l’été 2014 dans la Bande de Gaza !

Faut-il une autre preuve pour comprendre l’essentiel : ce conflit n’est pas une guerre de territoires !

Je suis écœuré !
Alors que notre pays subit depuis deux ans une vague terroriste sans précédent, que 250 de nos concitoyens ont été assassinés par des djihadistes, on reproche à Israël de défendre sa population civile?

Comme je l’ai dit à l’Assemblée nationale le 17 janvier dernier, la communauté internationale et la Gauche n’a qu’une seule et unique obsession : Israël !

Non, Israël n’est en aucun cas responsable de la situation humanitaire à Gaza !

Si Gaza est une « prison à ciel ouvert », c’est parce qu’elle est soumise à la tyrannie islamiste brutale du Hamas !

Non, Israël n’est en aucun cas responsable de la corruption massive des dignitaires du Hamas (et de l’Autorité palestinienne !), qui détournent des dizaines de millions d’Euros d’aide internationale

Non, Israël n’est en aucun cas responsable de l’incompétence des bailleurs de fonds internationaux, incapables de piloter l’aide internationale pour financer la reconstruction de Gaza.

C’est Israël qui fournit gratuitement un tiers de l’électricité consommée par les habitants de Gaza.

C’est Israël qui laisse passer quotidiennement des centaines de camions chargés de nourriture, médicaments, équipements

C’est Israël qui offre une assistance médicale gratuite aux Palestiniens de Gaza : près de 150 000 Gazaouis y ont été soignés en 2016 !

Alors, oui, j’accuse la communauté internationale et la Gauche d’être coupablement aveugles face à la menace djihadiste !

Oui, j’accuse la communauté internationale et la Gauche d’être complaisants avec la corruption des dirigeants palestiniens, à Gaza, à Ramallah et ailleurs !

Oui, j’accuse la communauté internationale et la Gauche de faire d’Israël le bouc émissaire, le juif des nations, l’État à l’étoile jaune !

Dans une lettre au Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius le 21 août 2014, en pleine Opération Bordure protectrice, j’écrivais déjà : « dans ce combat de la liberté contre l’obscurantisme, Israël, seule démocratie au Moyen-Orient, est en première ligne face aux fanatiques qui ensanglantent le monde ».

Quand va-t-on enfin ouvrir les yeux et comprendre qu’Israël est notre allié et notre meilleure garantie dans la guerre contre le djihadisme ?

APRÈS L’UNESCO, APRÈS L’ONU, LE CONSEIL DE L’EUROPE REJOINT LE BAL DE LA HONTE

Meyer Habib

 

 

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Seulement les utilisateurs inscrits sont autorisés à commenter.

Mairie Ashdod
Maccabi
Joseph Sitruk Avocat
Meuhedet
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël

Devises