Notice nécrologique pour Moshe Gershoni, peintre et sculpteur qui vient de nous quitter !Article Précédent
Réponse à une question posée au porte-parole du Quai d'OrsayArticle Suivant

Ashdod 2eme volet du projet « באים בטוב » avec « Song street »

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Ashdod  2eme volet du projet « באים בטוב » avec « Song street »

Nous avons déjà parlé la semaine passée du projet « באים בטוב » qui se déroule pendant 52 semaines à Ashdod et est conçu pour combiner la culture, l’art et  la communauté. Le nouvel évènement lié à ce projet invitera les participants à écrire des poèmes et a enregistrer leur voix sous la direction du poète et docteur en psychologie, Oren Elam

Oren Elam a déjà publié un premier recueil de poèmes numériques : « Poèmes, Man » et a fondé en 2007 , le site « poésie sociale », qui fonctionne toujours aujourd’hui.

En plus de s’investir dans la  création, il consacre également du temps à des causes sociales: entre autres, un atelier d’écriture pour les jeunes du quartier Katmonim dans la capitale et un atelier pour les jeunes pendant le festival d’Ashdod .

Pour  le festival de poésie à Ashdod, Elam a formé pendant un mois les jeunes élèves en art, « Ensemble , nous avons écrit les textes et sommes partis dans la ville à la recherche de murs, arrêts de bus ou des bancs publics où nous avons inscrit les poèmes, tout ceci bien sûr avec l’accord de Avi Biton de la municipalité » !

Il y a un an je l’ ai fait sur une station de bus à Jaffa et j’ai eu des ennuis avec les autorités… cette fois – ci le projet est parrainé par la mairie et les adolescents écrivent beaucoup mieux aujourd’hui que  je ne le  faisais à leur âge.  »

Aujourd’hui, beaucoup des chansons et poèmes de Oren Elam sont inscrits sur les murs et divers endroits de l’espace public à travers le pays.

Au cours de la dernière décennie, l’Art et culture dans la sphère communautaire et publique, sont devenus des projets urbains conçus pour répondre aux besoins de la population locale et comme condition préalable à la rénovation urbaine.

Oren Tuil, responsable de  culture et des loisirs ainsi que du personnel en charge du projet comme Naomi Houx Hoffman, directrice générale adjointe de la culture urbaine de loisirs et directrice des institutions d’art de la ville , ont choisi de concentrer leurs activités « באים בטוב » dans les vieux quartiers de la ville.

Pour le Maire, le Dr. Yehiel Lasry, l’ art dans l’espace public est un moyen de faire communiquer les gens à l’air du numérique,  l’accent est mis sur le pluralisme, il renforce le tissu  communautaire.

Selon le maire le développement de l’espace de création dans la ville renforce l’implication des habitants et l’esprit communautaire.

Découvrez « Song Street » le jeudi 26.01 à 16h00. Possibilité de suivre ce festival sur la page Facebook de la mairie .

© adaptation Mazal pour Ashdodcafe.
Source et photo Ashdodnet

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Meuhedet
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël