Bientôt exposition des inventions de diplômés de collège techniciens et ingénieurs du Lycée Alef (MakifAlef)Article Précédent
Applications pratiques – Maîtres et élèves (2/4)Article Suivant

Applications pratiques – Maîtres et élèves (2/4)

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

Dedier une halakha - Bandeau

Cette halakha est dédiée pour l’élévation de l’âme de Sultana bat Moshé.

Lachon Hara – Applications pratiques

Maîtres et élèves

Dans ce domaine, il est particulièrement important de bien vérifier les faits. Un enseignant qui joue les psychologues amateurs et diagnostic hâtivement un problème ou un désordre quelconque chez un élève sans aller au fond des choses, se rend coupable d’une négligence criminelle dont les conséquences peuvent être très graves. Dans un cas semblable, faire part de ses impressions à une autre personne serait de la hotsaath chem ra’ (diffamation).

Malheureusement, certains élèves à problème ne doivent leur échec qu’à un étiquetage hâtif de la part d’un professeur qui n’a pas su les comprendre et a détruit leur image de marque aux yeux de tous ses successeurs.

Un enseignant doit faire tout son possible pour comprendre le comportement de tous ses élèves et ne jamais les condamner hâtivement. Il est essentiel que l’élève se sente suffisamment à l’aise pour pouvoir sincèrement dire à son maitre ce qu’il ressent. Pour respecter les quatre conditions nécessaires avant de pouvoir parler dans un but constructif, il faut que le maitre ait une bonne conversation en privé avec l’élève, avant de discuter du problème avec d’autres personnes (à moins qu’il y ait lieu de craindre un danger sérieux et imminent).

 

©LaQuotiHalakhique

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël