Dedier une halakha - Bandeau

Cette halakha est dédiée pour l’élévation de l’âme de Yoram Yossef Haim ben Tamar.

Si on n’a pas d’eau

Si on ne trouve pas d’eau en sortant des toilettes, on se frottera les mains sur un support servant à nettoyer (tissus, mur, etc…) puis on récitera la bénédiction. Dès qu’on trouvera de l’eau, on se lavera les mains sans bénédiction.

En fin de repas

A la fin d’un repas, si on a été aux toilettes avant réciter de boré néfachot rabotme’ein chaloch ou le bircat hamazon (en fonction de ce que l’on a mangé), on dira la berakha d’Acher Yatsar avant de réciter les bénédictions de fin de repas.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.