Hotel Leonardo Ashdod classé 4 * supérieur par le ministère du tourismeArticle Précédent
Chavouot 5777 – La veillée : Étude ou Tikoun ?Article Suivant

La recherche médicale en Israël ! Les hommes encourent un plus grand risque de mortalité !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
La recherche médicale en Israël ! Les hommes encourent un plus grand risque de mortalité !

Un docteur israélien découvre que l’anémie présente un risque pour la santé bien plus sérieux pour les hommes que pour les femmes.

Une étude médicale approfondie a montré que les hommes, même souffrant d’une forme d’anémie légère, encourent un plus fort risque de mort prématurée que les femmes souffrant de la même pathologie.

Cette étude a été conduite par d’éminents hématologues du département de Médecine Interne au Centre Hospitalier Haim Sheba (Tel Hashomer) dans le centre d’Israël.

La découverte de cette dissymétrie de santé se fonde sur une étude très poussée effectuée sur 16 000 hommes et femmes en bonne santé, sur une durée de 14 ans au cours de laquelle des analyses de sang et des épreuves de résistance à l’effort ont été menées.

Les résultats montrent que les femmes souffrant d’une forme d’anémie légère ont épuisé leur endurance physique, contrairement aux femmes qui ne souffraient d’aucune anémie. La recherche n’a révélé aucun problème de santé sur le long terme pour les femmes touchées par la forme légère d’anémie.

Toutefois, les mêmes tests conduits sur des hommes souffrant d’une légère anémie ont révélé que, bien qu’ils ne soient pas sujets à des problèmes d’endurance physique, ils s’avèrent avoir deux fois plus de marqueurs de maladies potentiellement fatales que les femmes souffrant de la même forme d’anémie légère.

“Chez les femmes, l’anémie est généralement due à une perte de fer pendant le cycle menstruel ou à un dysfonctionnement alimentaire ou nutritionnel. Parmi les hommes, ce n’est pas tant un phénomène physiologique mais plus un marqueur pathologique qui peut être révélateur d’une maladie chronique ou de quelque chose d’autre. L’anémie légère chez les hommes est une alerte médicale qui doit faire l’objet d’un bilan de santé plus sérieux par un médecin quand elle est découverte au cours d’une simple épreuve de résistance à l’effort ou analyse sanguine.” affirme le chef de l’équipe des chercheurs, le Dr. Roni Shouval dans une interview exclusive. Dr. Shouval a été assisté par le Dr. Sharon Katz, le Dr. Shlomo Segev et le Dr. Elad Maor.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, 25% de la population mondiale souffre d’une forme d’anémie, ce qui fait de la découverte au Centre Hospitalier Haim Sheba un problème de santé majeur. Même des formes légères d’anémie, chez les femmes comme les hommes, peuvent causer une fatigue chronique, des palpitations cardiaques, des étourdissements et même des difficultés respiratoires.

La bonne nouvelle selon le Dr. Shouval est que la plupart des formes d’anémie légère chez les femmes peuvent être traitées simplement en prenant la dose prescrite de compléments de fer. Du fait que les hommes souffrant d’une légère anémie n’ont pas de problème d’endurance physique, le Dr. Shouval les encourage à continuer leur régime d’exercice physique pour maintenir un corps sain mais il réitère la nécessité pour les hommes anémiques de se soumettre à une batterie d’autres examens afin de déterminer s’ils souffrent d’autres problèmes médicaux liés qui pourraient entraver leur longévité sur le long terme.

Ilana Amzaleg

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Meuhedet
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël