Cinéma en Français a Tel Aviv : Médecin de campagne avec François Cluzet le 4 juin prochain a tel AvivArticle Précédent
Marathon de développement technologique HackaTecy a Ashdod!Article Suivant

Le point de vue d’Ezra : Ariel SHARON, le « bulldozer mythique « 

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Le point de vue d’Ezra : Ariel SHARON, le « bulldozer mythique « 

Ezra présente aujourd’hui le récit hors du commun du « bulldozer mythique  » qui a permis à Israël de réaliser sa « révolution » de la production de ses besoins en eau potable par le dessalement d’eaux de mer.

Ariel SHARON, l’homme qui a su surmonter toutes  les oppositions et obstacles multiples pour conduire en Israël la révolution du dessalement d’eaux de mer de façon efficace, économique et rapide. 

Ariel Sharon et David Ben Gourion : deux visionnaires.

Avant-propos

Ariel Sharon, za »l »,né Scheinermann est né en Terre d’Israël en 1928; son père, Shmouel est technicien agronome originaire de Brest-Litovsk alors en République socialiste soviétique de Biélorussie; sa mère, Véra, est médecin originaire de Moguilev (actuelle Biélorussie).Ses parents marqués par les pogroms anti-juifs de 1903-1905 dans la Russietsariste, émigrent en terre d’Israël en 1920, et s’installent en 1922 dans le moshav (village agricole) de Kfar Malal(1), où naît Ariel.

Il entre dans le mouvement de jeunesse paramilitaire Gadna, puis s’implique dans l’organisation d’autodéfense Haganah, avant qu’elle ne se fonde dans Tsahal. Il est considéré comme l’un des plus grands commandants de l’armée de terre de l’histoire d’Israël et un des plus grands stratèges militaires du pays. Ariel Sharon, Avigdor (Yanoush) Bengal(2), et Avigdor Kahalani(3) sont considérés comme les héros qui par leur initiative et leur capacité exceptionnelles ont contribué de façon décisive aux combats qui ont permis de sauver  le pays alors que les dirigeants de l’Etat comme Golda Meir et Moshé Dayan semblaient dépassés par la situation.


Ariel Sharon (1973), Yanoush et Avigdor Kahalani(1973), héros de la guerre de Kippour
 

En 1996, ministre de l’Infrastructure nationale et à partir de 2001 Premier Ministre jusqu’en 2006 :c’est durant cette période qu’aura lieu la révolution du dessalement d’eaux de mer. 

La crise grave du secteur de l’Eau en Israël (1990/2006)

A partir de 1990, le secteur de l’eau en Israël a connu une crise extrêmement grave(4),  suite aux facteurs suivants:

1-la consommation d’eau de la population a augmenté de façon considérable suite à la alya  massive durant la décennie (près d’un million de olim), et de la hausse des besoins  due à la croissance économique rapide (période ou Israël est devenue  la Start-Up Nation) et à la hausse rapide du niveau de vie durant cette période.

2-les ressources en eaux disponibles au travers des précipitations naturelles se sont réduites de façon brutale en moyenne actuelle d’environ  1.3 milliards de m3 /an à environ 0.9 milliards de m3 /an suite au réchauffement climatique. Face à ce déficit, jugé  a tort temporaire par l’establishment dirigeant du secteur de l’eau, les pompages dans le lac de Kinneret et dans les nappes phréatiques  ont été excessifs, ont porté préjudice aux ressources  et le pays a risqué de se retrouver dans une situation stratégique dangereuse.

Pour sortir de cette crise extrêmement grave, Ariel Sharon,depuis 1996, ministre de l’Infrastructure nationale a surmonté toutes les oppositions et a lancé le plan d’équipement en usines de dessalement d’eaux de mer devant couvrir 100% de la consommation en eaux potables du pays.

Les oppositions et la solution apportée

  • prix à prévoir pour le dessalement d’eaux de mer : les derniers concours internationaux avaient à l’époque été traites a un prix entre 0.62 et 0.65$/m3. Etant donne le système pratiqué en Israël imposant de passer par la société nationale MEKOROT(5),pour produire de l’eau le prix de l’eau dessalée risquait d’atteindre ou de dépasser 1$/m3.

la solution apportée a combiné le lancement d’un concours international, pour créer des usines de dessalement gigantesques  (100 millions de m3/an ou plus,à cette époque les plus grandes du monde), dans le cadre d’un programme comportant plusieurs usines tout en retirant à Mekorot le monopole de la production. Le prix obtenu a atteint 0.48$/m3, une première mondiale!


La centrale de dessalement de Hadera (127 millions de m3 par an)

  • risque financier: jusqu’à ce jourl’Etat finançait au travers du budget de l’état tous les investissements pour les infrastructures du pays: il s’agit de financements considérables auxquels s’est opposé le Ministre des Finances.

solution apportée: utilisation du système B.O.T. (Build,  Operate, Transfer(6)) qui transforme l’investissement des coûts de réalisation en coût au m3 fourni. 

  • risque technique : Mekorot, comme la plus grande partie des « experts » conseillers de la direction nationale de l’Eau en Israël n’avait aucune compétence technique en cas d’incapacité des réalisateurs à tenir leurs engagements.

solution apportée : combine l’utilisation du système B.O.T. en faisant prendre le risque technique au constructeur (paiement exclusivement au m3 fourni avec une qualité répondant       aux normes) et exigence que dans le groupe sélectionné pour participer au concours il y ait une entreprise professionnelle avec une expérience pratique et une compétence prouvées.

  • risques environnementaux :deux risques ont été évoqués : le risque de rupture de l’équilibre écologique dans le milieu marin ou sont rejetés les saumures plusieurs plus concentrés que l’eau de mer dessalée et l’augmentation de l’empreinte carbone(7) si la consommation énergétique résulte de l’utilisation de combustibles fossiles.

solution apportée : les rejets d’eaux saumâtres concentrées sont effectuées hors de poches sous-marines réduisant la dilution avec les énormes quantités d’eaux marines + utilisation de la technique de l’osmose inverse ne consommant que 4 à 5kwh/m3 d’eau produite avec une localisation des usines de dessalement à proximité des zones de consommation pour faire l’économie des couts énergétiques du transport de l’eau. 

  • la campagne des médias : les membres de  » l’establishment de l’eau » en Israël, pour défendre leur statut « d’expert » avec les avantages de toute sorte qu’ils risquaient de perdre si le pays passait au dessalement de l’eau de mer  , ont livré aux médias une succession de « fake news » en accusant les promoteurs du dessalement d’aveuglement et pire de permettre aux intérêts privés  de puissants capitalistes d’engranger des bénéfices au détriment du consommateur israélien. Sharon a répondu à cette campagne par le mépris et le silence.

Unités de filtration par Osmose Inverse

Les résultats

  1. Plus de 600 Mm3/an, soit 80% de la consommation domestique et urbaine en eaux potables de la population  peuvent être fournis par les cinq centrales de dessalement d’eaux de mer construites dans le cadre de la « révolution du dessalement » d’eaux de mer.
  2. Israël peut assurer couvrir tous ses besoins en eaux, quel que soit les effets de réduction brutale du réchauffement climatique ou quelles que soient les variations saisonnières sur le niveau de précipitations; stratégiquement.
  3. Israël a préparé un programme détaillé de lancement de travaux pour construire des centrales de dessalement supplémentaires pour faire face à l’accroissement des besoins domestiques et urbains jusqu’en 2050.
  4. Israël n’est plus vulnérable au chantage pratiqué depuis sa création par ses ennemis du Nord, de bloquer l’alimentation des eaux du Jourdain par ses affluents du Dan et du Banias.  Au contraire Israël est devenue tant au niveau régional, une puissance mondiale dans le domaine de la gestion de « l’or bleu », les ressources en eaux.
  5. IDE la société traditionnelle du dessalement d’eaux est devenue une des toutes premières sociétés mondiales dans ce domaine en mesure de concurrencer avec succès Veolia.C’est IDE qui construira la plus grande centrale de dessalement des Etats Unis.
  6. Le monopole de MEKOROT a la production de nouvelles ressources en eaux, a été détruit ce qui a permis une réduction très sensible des couts de production, une quasi-suppression des subventions et des progrès technologiques considérables.

IDE 400 usines dans 40 pays 

  1. En Israël, le coût du dessalement est le coût le plus réduit du monde (Cf tableau ci-dessous); Malgré les investissements considérables consentis par le pays pour rénover tous ses équipements en eau, le prix au m3 payé par le consommateur israélien (2 environ), est largement inférieur à celui payé en Europe (5€ en moyenne).

LE POINT DE VUE DE EZRA

Ariel Sharon a sauvé Israël à deux reprises : 

  1. lors de la guerre de Kippour en traversant par surprise le Canal de Suez dans l’espace qui séparait la 2ème armée égyptienne de la 3 ème armée et en exploitant la traversée pour neutraliser les forces de la DCA égyptienne ,permettre à l’aviation de Tsahal de bombarder les forces ennemies et encercler puis  paralyser les forces égyptiennes; cette  action audacieuse a  entraîne le retournement de la situation au bénéfice de Tsahal , la fin  de la guerre avec l’Egypte et ultérieurement à la signature des accords de paix à Camp David.
  2. en mettant un terme à la situation catastrophique des ressources en eaux du pays suite à la myopie de l’establishment de l’eau du pays et en lançant l’ambitieux programme du dessalement des eaux de mer.

Dans les deux cas l’establishment s’était montré incapable de faire face à la gravite de la situation et le pays était au bord d’une catastrophe.

EXPLICATIONS & COMMENTAIRES :

(1)Kfar Malal: village coopératif (moshav) situe dans la région du Sharon. Ariel Sharon a choisi le nom Sharon suite à sa naissance dans cette région.

(2)« Avigdor (Yanoush) Bengal« : né en 1936 en Pologne; après l’invasion allemande sa famille s’est enfuie en Sibérie; ses parents sont décédés en route ; Avigdor et sa sœur sont partis en Iran et de la en Israël en 1943 dans le cadre de l’opération « Les enfants de Téhéran ». Il a rejoint Tsahal et participa aux combats de la guerre de Suez en 1956.Général, commandant le Front Nord de Tsahal entre 1977 et 1981, Yanoush a commandé la 7 ème Brigade armée sur les Monts du Golan, y compris durant la célèbre bataille de la « Vallée des Larmes » et a réussi à contenir des forces  syriennes beaucoup plus importantes que celles dont il disposait jusqu’à l’arrivée des réservistes (https://en.wikipedia.org/wiki/Avigdor_Ben-Gal). 

(3)« Avigdor Kahalani »:né en 1944 sur la Terre d’Israël d’une famille de ‘olim du Yémen. A Tsahal des 1962 il a rejoint  la 7 ème Brigadearmée. Médaillé durant la guerre des six jours, Kahalani est lieutenant-colonel de 29 ans, commandant le 77 ème bataillon  de chars de la 7ème Brigade  en charge de la défense du Golan durant la guerre de Kippour. Ce bataillon avec d’autres corps d’unité de la 7ème Brigade  de chars est engagé dans de féroces combats contre des forces d’invasion syrienne très largement supérieures (plus de 50,000 hommes et 1200 tanks). Cette bataille constitua un des tournants de la guerre. La vallée ou elle a eu lieu a été désignée comme « la vallée des larmes ». Pour son action durant cette bataille, Kahalani a reçu la plus haute distinction militaire de Tsahal, »la Médaille de la Valeur »(https://en.wikipedia.org/wiki/Avigdor_Kahalani 

(4)« crise extrêmement grave » : généralement,les variations saisonnières des précipitations en Israël sont caractérisées par une année de très fortes quantités de précipitations et deux ou trois années de « sécheresse » : dans ce cas le Commissariat à l’Eau exploitait les réserves du lac de Kinneret et les nappes souterraines de  Samarie et de Judée. A partir de 1990 commence une période de sécheresse exceptionnelle durant laquelle pendant une période de 7 années successives le pompage excessif dans le lac et dans les nappes souterraines va conduire le pays au bord de la catastrophe.

(5)« imposant de passer par la société nationale MEKOROT » : la société israélienne, construite à partir de  1948 , sans capitaux, sans l’appui d’investisseurs extérieurs juifs ou non, attaquée par six armées arabes et devant accueillir 1 million de réfugiés  a choisi  de confier tous les secteurs de l’économie a des monopoles. La venue au pouvoir de BEGIN en 1977 a permis progressivement de briser la plus grande partie des monopoles.

(6)) »utilisation du système B.O.T. (Build,  Operate, Transfer) »: depuis la création de l’état, tous les investissements en infrastructures étaient financés par le budget public avec une ingénierie monopolisée par un nombre de Bureaux d’Etudes limité : cette situation a créé des déficits budgétaires et une multitude d' »éléphants blancs » au niveau de la réalisation d’usines de traitement des eaux usées. L’utilisation du système du B.O.T. a brise les monopoles existants, ouvert le pays a la concurrence internationale et  fait faire un bond technologique dans le domaine de la gestion et du traitement des eaux.

(7) » l’augmentation de l’empreinte carbone »: une erreur généralement commise par ceux qui souhaitaient stopper le dessalement des eaux de mer et de comparer le cout de pompage des eaux du lac ou des nappes phréatiques avec celui du dessalement des eaux de mer; c’est une erreur grossière (fake news): il faut prendre en compte le cout complet comportant les couts de transport des eaux du lac (-400m) a toutes les régions d’Israel ( de +0 à 800 m d’altitude) avec de très longs transport. Les couts complets des deux solutions sont équivalents.


Ezra et son épouse en Mai 2017

‘Ezra, Ingénieur et Economiste, Fondateur et Directeur d’Entreprise en Israël, a contribué au développement technologique du Traitement des Eaux, a aidé des dizaines de ‘olim  francophones à s’intégrer  en Israël et continue à le faire pour tous ceux qui le souhaitenthttps://www.facebook.com/banoun.ezra .(http://www.alyah.fr/article/442/Un+parcours+exemplaire+%3A+Des+mines+de+Paris+%C3%A0+la+direction)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Favoris

Offres d’emploi

Offres d’emploi   0

Coordinateur pédagogique…ça vous dit ? Vous avez l’esprit d’initiative et vous aimez l’enseignement, cette annonce peut vous intéresser. Votre tâche sera d’encadrer les enfants olim hadachim de l’alya de groupe au sein [...]

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël