Dedier une halakha - Bandeau

Introduction aux Selihot

La tradition nous rapporte que Moché Rabbénou remonta le jour de Rosh ‘Hodesh Eloul pour prendre les deuxièmes tables de la loi et redescendit le jour de Yom Kippour. Ces 40 jours, qui furent un temps de miséricorde, de clémence pour le peuple juif, s’achevèrent à Yom Kippour lorsque Hakadoch Baroukh Hou se réconcilia avec nous dans la joie.

Les Selihot ne sont pas récitées le jour même de Rosh ‘Hodesh.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Rekhilout – Chapitre 1

1/ Celui qui calomnie son prochain transgresse l’interdit : « Tu n’iras point colportant ». C’est un grave péché qui cause la mort de Juifs.

2/ Le « colporteur » est celui qui rapporte à son prochain ce qu’untel a dit à son propos ou ce qu’il lui a fait, même si ces propos ne sont pas véritablement péjoratifs et même si l’individu en question n’aurait pas nié les faits.

3/ Il n’a pas le droit de raconter à Réouven que Chim’one a agi contre lui ou a parlé sur lui, même s’il n’a pas l’intention de susciter de la haine entre eux. Même s’il pense que Chim’one a agi correctement, s’il estime que ce récit entraînera de la haine, c’est de la rekhilout.

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Laisser un commentaire