Operation Tichri : On a besoin de vous pour les aider !!!! soyez solidaires et généreux !Article Précédent
La location d'appartement en Israël : attention aux clauses d'assurance !  Article Suivant

Le Shofar (1/4) | Rekhilout – chapitre 8 (2/2)

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

Dedier une halakha - Bandeau

Introduction

Sonner du shofar est la seule mitsva de la torah de Roch Hachana. C’est donc le moment principal de ce jour.

Nous avons l’habitude d’écouter celui qui va sonner du shofar (qui est appelé tokéa) dire les berakhot du chofar avec l’intention de s’en acquitter, debout (certains comme les tunisiens ont le minag de rester assis).
Ensuite en s’assiéra pour écouter les sonneries, c’est le minag initial mais certains ont la coutume de rester debout, puis on se tiendra debout pour écouter les sonneries pendant moussaf.

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

Rekhilout – Chapitre 8

4/ Il n’a pas le droit de rapporter à son prochain ce qu’untel a dit sur lui, même si ce n’est pas véritablement diffamatoire mais que les gens tiennent généralement rigueur de ce genre de propos. Tout comme la Torah a modifié les propos de notre matriarche Sarah de : « Et mon époux est un vieillard » à « âgée que je suis », bien que ses propos n’avaient pas de caractère diffamatoire, car en général, les gens ont tendance à ne pas apprécier que l’on parle ainsi d’eux.

5/ Si son prochain lui confie une information confidentielle, il a l’obligation de la garder secrète. Même s’il ne se rend pas coupable de rekhilout en la dévoilant, il ne doit pas aller à l’encontre de la volonté de son ami qui désirait que la chose demeure secrète.

Cliquez ici pour consulter le dossier complet et les sources

©LaQuotiHalakhique

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël