Dedier une halakha - Bandeau

#ChabbatChalom

Cette halakha est dédiée pour l’élévation de l’âme de Ephraim ben Yehuda Illouz.

 

5 – BATTRE (Séparer/Presser)

Jus qui coule de lui-même

Dans un récipient contenant beaucoup de grappes de raisin, si du jus s’est écoulé, il sera interdit le Chabbath de le boire même si le raisin est destiné à être mangé, de peur que on ne soit peut-être amené à le presser soi-même. Mais si le jus provient des autres fruits, comme l’orange, et que les oranges étaient destinées à être mangées, il est autorisé de consommer le jus qui s’en échappe. Mais si l’on avait l’intention presser les oranges, le jus qui s’en écoulera sera interdit.

C’est pourquoi, celui qui découpe des oranges pourra boire le jus qui reste dans l’assiette le Chabbath car les oranges n’étaient pas destinées à être pressées mais à être mangées. (Yalkout Yossef T.3, p.357)

 

Source : « Lois & Récits de Chabbath » aux Editions Torah-Box

Cliquez ici pour consulter le dossier complet ©LaQuotiHalakhique

L’article Battre – Séparer/Presser (17/24) est apparu en premier sur La Quoti Halakhique.

Laisser un commentaire