La fête des mères est une journée incontournable durant laquelle les mamans sont mises à l’honneur. Cette année en France, c’est le 27 Mai, mais qu’en est-il dans le reste du monde ? Les traditions varient beaucoup selon les pays ! Aux Etats-Unis, en Ethiopie ou en Thaïlande, découvrez comment se déroule la fête des mères dans le monde.

Australie

La fête des mères est l’occasion pour les enfants d’offrir fleurs, poèmes et chansons à leurs mamans. C’est aussi un moment que l’on partage en famille autour d’un barbecue, très prisé en Australie. Lors de ce repas, les Australiens dégusteront la Pavlova, gâteau composé d’une meringue craquante recouvert de crème chantilly et de fruits frais ou bien des Lamingtons, petits gâteaux carrées trempés dans un glaçage au chocolat puis roulés dans des copeaux de noix de coco séchés. La fête des mères a été instaurée par une jeune australienne qui en 1924 commença à offrir des cadeaux aux mamans sans ressources vivant près de chez elle. Petit à petit, cette générosité relayée par les journaux nationaux, s’est étendue à l’ensemble du pays et est devenue une fête pour tout le pays continent aujourd’hui célébrée le deuxième dimanche de mai.

République Tchèque

Autrefois, les Tchèques fêtaient les femmes et non les mères. Cette fête est réapparue en République Tchèque en 1989 suite à la Révolution de Velours, les mamans sont désormais comblées par leurs enfants le deuxième dimanche de Mai.

Portugal

Au Portugal, les mamans sont célébrées le premier dimanche du mois de mai, la tradition veut qu’à l’instar de l’Espagne ou de l’Italie, on se rende à l’église pour honorer la Vierge Marie.

Thaïlande

C’est le 12 Août, anniversaire de la Reine Sirikit, considérée comme la mère de tous, qui a été choisi pour fêter les mamans. Des défilés, feux d’artifices et illuminations sont organisés dans le pays pour rendre hommage à la Reine et à toutes les mamans thaïlandaises, avec en général, la gratuité dans les métros de Bangkok pour toute mère accompagnée de son enfant. Lors de cette fête nationale, les Thaïlandais font l’aumône aux moines avant d’offrir à leur maman un bouquet de jasmin.

Etats-Unis

La fête des mères est née aux Etats-Unis en 1905 après le décès de la mère d’Anna Jarvis, elle a alors décidé de consacrer une journée à toutes celles qui ont donné la vie. Chaque année, la fête tombe le deuxième dimanche de Mai.

Népal

Issue d’une ancienne tradition hindoue, la fête des mères a lieu le dernier jour du mois Baishakh (en avril ou en mai) et rend surtout hommage aux mères qui ont perdu la vie. Pour les honorer, certains partent en pèlerinage vers les étangs Mata Tirtha, au sud-ouest de Katmandou. Les enfants offrent à leur mère des bonbons et des cadeaux.

Chine

La Fête des mères est célébrée le deuxième dimanche de Mai. A cette occasion, les enfants offrent des cadeaux mais aussi des œillets qui représentent la force et la douceur des mamans. Comme dans la plupart des autres pays, la fête des mères est une journée de détente pour les mamans. Les enfants participent aux tâches ménagères et à la préparation d’un repas spécial pour la famille.

Brésil

Au Brésil, el Dia das Mães serait venu des féministes soucieuses de valoriser l’image sociale de la femme, dans la perspective de gagner le droit de vote. En 1947, le Cardinal-Archevêque de Rio de Janeiro a décidé d’inscrire ce jour dans le calendrier officiel de l’Eglise Catholique. Depuis, la fête des mères brésilienne est célébrée chaque année le deuxième dimanche du mois de mai. C’est avant tout un jour d’amour destiné à remercier celle qui a donné naissance mais c’est aussi un moment en famille, une opportunité pour se retrouver autour d’un repas traditionnel composé de churrascos : grands barbecues et de feijoada : plat typique à base de viande, de riz et de haricots noirs.

Angleterre

Au Royaume-Uni, la fête des mères, appelée Mothering Sunday est célébrée le quatrième dimanche de Carême, c’est à dire à la mi-mars environ. À l’origine, ce jour était l’occasion pour chacun de se rendre en famille dans son « église mère », c’est-à-dire l’église de son enfance, où l’on avait ses habitudes. Les domestiques avaient droit à des jours de congé afin de passer du temps avec leurs mamans. Ils avaient pour coutume de ramasser des fleurs sauvages dans la campagne et de les offrir à leurs mères. La tradition veut que les filles préparent un gâteau de circonstance : le « mothering cake » ou « Simnel Cake ». Ce gâteau est constitué de fruits secs et décoré de 11 boules de pâte d’amande pour rappeler les 11 fidèles apôtres du Christ (sans Judas). Il est parfois recouvert de violettes en sucre.

Ethiopie

La fête des mères n’a pas lieu à une date spécifique, les Éthiopiens attendent simplement la fin de la saison pluvieuse d’automne, pour célébrer celles qui ont donné la vie. Lorsque le temps s’éclaircit et qu’il ne pleut plus, les membres de la famille se retrouvent et font la fête pendant trois jours. Les filles apportent traditionnellement des légumes, du beurre, des épices et du fromage, tandis que les fils apportent de la viande d’agneau ou de taureau.

Ex-Yougoslavie

L’Ex-Yougoslavie fête également les mères pendant trois jours. la fête a lieu au cours du mois de Décembre et fait partie d’une série de jours fériés incluant notamment la fête des enfants et celle des pères. Lors de la fête des Enfants, ceux-ci sont attachés et doivent promettre d’être sages et obéissants pour qu’on les libère. Quant aux mamans, elles sont attachées aussi jusqu’à ce qu’elles remettent des bonbons et des petits cadeaux aux enfants. Les papas seront ligotés jusqu’à ce qu’ils remettent à leurs familles des cadeaux de Noël.

Moyen-Orient

La fête des mères a été introduite en Egypte en 1956 par le journaliste égyptien Mustafa Amin qui s’est inspiré de l’histoire d’une veuve ignorée par son fils. Il a alors décidé de célébrer les mamans le 20 Mars, jour du printemps. La fête s’est rapidement répandue dans une grande partie de la région bien que la Tunisie préfère fêter cette journée le dernier dimanche du mois de mai.

www.ufe.org

Laisser un commentaire