Vanner (5/5)Article Précédent
Ashdod : le 9 juin prochain Festival international de danses de salon 2018  !Article Suivant

6 ème Festival Méditerranée d’Ashdod du 7 au 14 Juin 2018 : découvrez tout le programme en français !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
6 ème Festival Méditerranée d’Ashdod du 7 au 14 Juin 2018 : découvrez tout le programme en français !

Cette année, le 6 ème Festival Méditerranée d’Ashdod aura lieu du 7 au 14 Juin 2018.

Hervé KOUBI : CE QUE LE JOUR DOIT LA LA NUIT (France)
Compagnie de danse
le 11 juin 2018 a 21 heures – au Mishkan Leumanoyot Abama,Adresse: Derech Erets, Ashdod

Le travail passionnant du chorégraphe français Hervé KOUBI fait monter sur la scène 12 hommes de France, d’Algérie et du Maroc, démontrant une virtuosité physique et une intensité émotionnelle qui laisse le public bouche bée. Koubi puise l’inspiration de son travail dans les profondeurs de ses racines algériennes, et il combine la capoeira et les arts martiaux avec la danse urbaine, contemporaine et stimulante. « Ce que le jour doit à la nuit », crée un univers scénique unique avec sa beauté sauvage, et un collage musical qui relie Johann Sebastian Bach à Hamza Aladdin, un quatuor à cônes, et une musique finale traditionnelle.
Le spectacle a été un succès et des éloges ont été reçues du monde entier, il a étonné par les défis physiques des danseurs – combinant acrobaties, gymnastique, danse moderne et ballet. Quand la musique traditionnelle, le brouillard et l’éclairage atmosphérique leur sont ajoutés. Un rituel du désert antique a été créé sur scène.

Aviadi : Neta Elkayam rend hommage à Zohra Al Fassiya (Israël)
le 11 juin 2018 a 20:30 Salle Bet Yad Labanim

Zohra Al Fassiya, née à Séfrou près de Fès, est une chanteuse et poétesse marocaine. Sa contribution à la musique marocaine moderne, et plus particulièrement au genre du melhoun est largement reconnue. Enfant, elle excellait dans le chant et notamment à chanter piyyutim aux côtés de son père, qui chantait dans la synagogue de Fès. Dans sa jeunesse, elle a commencé à chanter dans des cafés dans les communautés voisines et dans le Kabratim. Elle est devenue la première femme au Maroc à enregistrer un album musical. Ses chansons populaires ont été diffusées sur les radios marocaines et algériennes et le roi Mohammed V du Maroc a été très impressionné par son talent et le fait qu’elle ait réussi à réunir un public juif et musulman avec la musique, il l’a invitée à chanter dans sa cour. Zohra Al Fassiya a publié 17 albums avant d’immigrer en Israël en 1962, au sommet de sa carrière.
Le poète Erez Bitton, qui a visité sa maison, a été très impressionné par son destin et a écrit un poème sur elle qui est enseigné aujourd’hui dans les écoles.
Neta Elkayam et ses membres de l’ensemble font partie des leaders de la musique marocaine en Israël. Avec un grand respect pour la tradition, ils lui restent fidèles en créant une connexion musicale particulière entre le passé et le présent de la musique contemporaine. Les descendants des Juifs d’Afrique du Nord ont grandi au son d’une musique judéo-marocaine et maintenant ils poursuivent cette longue tradition en offrant une nouvelle fois ces grandes voix du passé.

Miki Gavrielov : L’un des musiciens les plus importants et les plus aimés en Israël,
Invités spéciaux : Berry Sakharof, Sapir Saban et Shira Gavrielov
le 12.06.2018 à 21h00 au Mishkan Leumanoyot Abama

Gavrielov est né de parents qui ont immigré en Israël depuis la Turquie. Sa mère issue d’une famille espagnole de langue ladine est née à Izmir, son père est né en Arménie et a grandi à Istanbul. De là, Gavrielov a appris quatre langues de quatre cultures différentes : le ladino, le turc, l’araméen et l’hébreu.
Au cours de sa carrière, il a produit et enregistré des chansons liées à ses racines culturelles profondes , il a également travaillé pour diverses radios y compris radio Chypre, Radio Ramallah et la station de radio Kol Israël ladino.
Dans ses spectacles, Miki Gavrielov revient sur ses souvenirs d’enfance – à travers la musique et à travers les histoires qui ont marqué son travail, sa carrière de chanteur et la personne qu’il est. Des chansons en Ladino, en turc et en grec qu’il connaissait et apprenait des disques que ses parents avaient faits à la maison, et de leurs chants entonnés à la table du Shabbat. Certaines chansons ont été enregistrées en son honneur en Israël, en Turquie et en Bulgarie.
Miki Gavrielov accueillera nostalgique Sacharof Sapphire Saban et sa fille shira Gavrielov – ils seront accompagnés de 10 joueurs, dont certains ont même participé a ses premiers concerts il y a 25 ans.

Café Jallal Israël
12.06.2018 à 20 h 30 à Bet Yad Labanim
Le nouvel album « Café Jallal », composé et réalisé par Gil Ron Shama, combine la musique arabe et hébraïque originale et traditionnelle et présente une célébration musicale et culturelle pour tous les habitants du pays – leur origine, leur être et leur amour pour la musique.
Gil Ron Shema est musicien et producteur, écrivain et acteur. Son style musical combine la musique du monde avec le piyutim du monde juif, les rythmes africains aux côtés de la musique électronique et les rencontres musicales entre le passé et le futur. Tout au long de sa longue carrière, Gil Ron Shama a fondé plusieurs ensembles musicaux ethniques, dont Sheva, Divan Halev et SOOF. Le spectacle « Café Jalal » comprend des morceaux classiques et des ballades folkloriques pacifiques, des airs heureux. Après la représentation, le public se joint aux chants et au rythme, et la salle devient une célébration colorée.

José Carreras – il sera accompagné par l’Orchestre Symphonique de Jérusalem (Espagne-Israël)

Chef d’orchestre : David Giménez – Invité spécial: Daniela Lugasi
Le 13.06.2018 à 20 h 30 au Mishkan Leumanoyot Abama 

Jose Carreras, l’un des plus grands chanteurs d’opéra du monde arrive au Festival de la Méditerranée pour une performance unique avec plus de 70 musiciens de l’Orchestre de Jérusalem dirigé par David Giménez, et des animateurs Daniela Lugasi sur scène.

Carreras a commencé sa carrière à l’âge de 8 ans. Son répertoire comprend plus de 60 opéras, dont Tosca, Carmen, La Bohème, Don Carlo et bien d’autres – et plus de 600 œuvres de styles différents, du baroque à la musique contemporaine. Il est apparu dans des rôles principaux dans de nombreux films d’opéra et a remporté d’innombrables prix, parmi lesquels le Grammy Award, le British Oliver Award, et plus encore.
Au cours de son illustre carrière est apparu au théâtre, opéras et festivals prestigieux dans le monde, y compris « La Scala » à Milan, « Metropolis » à New York, et dans les salles de concert les plus célèbres comme la « Carnegie Hall » à New York, « Royal Albert » à Londres, Salle Pleyel à Paris et beaucoup d’autres.
En 1990, José Carreras a rejoint Pacido Domingo et Luciano Pavarotti. Les trois ont participé à une série de concerts visant à collecter des fonds pour lutter contre la leucémie que Carreras a fondée. La tournée est devenue un succès météorique et s’est terminée seulement 13 ans plus tard. L’album, « The Three Tenors », sorti de leur premier concert, est considéré comme le disque classique le plus vendu de tous les temps, avec plus de 13 millions d’exemplaires vendus.
A côté des collaborations avec les plus grands noms du monde de l’opéra, dont Zubin Mehta, Herbert von Karajan, Claudio Abbado, Riccardo Mutti, José Carreras a collaboré avec des artistes issus de la culture populaire, dont Diana Ross, Charles Aznavour et d’autres.

Ana Moura (Portugal)
le 13 juin 2011 à 21 h 00 au Mishkan Leumanoyot Abama 

Après avoir explosé les records de vente avec le cinquième album « Desfado » ce dernier est devenu le best-seller de l’artiste. Elle a collaboré avec Prince, Mick Jagger, Antonio Pinto, Stu et Idan Raichel – chanteuse de fado Ana Moura revient en Israël avec son album « Moura » Également produit par le célèbre producteur musical américain Larry Klein, connu pour ses œuvres avec Johnny Mitchell, Herbie Hancock, Madeline Pirox et bien d’autres.
Anna Mora est née en 1979 au Portugal. Elle a commencé comme chanteuse dans un groupe de rock local avant de se convertir au style fado portugais. Sa voix de contralto a excité les critiques de musique qui l’ont couronné comme meilleure chanteuse de la nouvelle génération de chanteurs de fado. Sa poésie pénètre l’âme, et sa performance passionnante capte le public.
Au fil des années, Anna Mora a développé une voix puissante et son style unique est devenu sa marque de fabrique dans le monde entier.

Puerto Flamenco : Le bateau de Thésée (Espagne)
Invité spécial: Encarnita Anillo
le 13.06.2018 à 20 h 30 à Bet 
Yad Labanim 

Puerto Flamenco est la troupe de danse la plus moderne et sophistiquée de Séville, en Espagne, qui montre les tendances actuelles dans le flamenco authentique. Depuis sa création en 2004, les travaux de fusion du groupe sont devenus un timbre artistique.
Dans cette performance passionnée, vous trouverez les racines du flamenco folk aux côtés d’une vision innovante et originale, exprimée à la fois dans la chorégraphie et les costumes, et dans les instruments et la scénographie.
Ce concept novateur, allié à l’énergie imparable du groupe et à ses capacités d’improvisation étonnantes, a suscité des réactions enthousiastes de la part des critiques et des spectateurs du monde entier – et est maintenant sur le point de vous emballer ici en Israël.

Le soleil de la soirée – Shams ‘al-‘ashiyya
Nissim Abdel Fattah et d’autres artistes marocains, ainsi que l’Orchestre andalou d’Ashdod en Israël
le 14.06.2018 à 21h00 au Mishkan Leumanoyot Abama

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël