Dedier une halakha - Bandeau

Confiance dans le jugement

Malgré le jour du jugement, nous devons être toutefois confiants dans la miséricorde et le jugement d’Hachem, c’est pourquoi il faut dire les prières de Rosh Hashana dans la confiance et avec beaucoup de ferveur.

De plus, on ne fera pas le viddouï (aveu des fautes) à Rosh Hashana et à plus forte raison on évitera de se mettre dans un état conduisant à verser des larmes.

On peut néanmoins reconnaître ses fautes en pensée, décider de cesser de les commettre et se repentir (téchouva).

 

Cliquez ici pour consulter le dossier complet ©LaQuotiHalakhique

L’article L’importance du jour de Rosh Hashana 5779 (1/3) est apparu en premier sur La Quoti Halakhique.

Laisser un commentaire