Israël, qui a remporté le concours de l’Eurovision de la chanson en mai, doit accueillir à son tour la compétition en 2019. Les organisateurs ont recommandé que Tel-Aviv soit le site du concours de chant de l’année prochaine.

À Lisbonne, au Portugal, Netta Barzilai, âgée de 25 ans, a  remporté l’événement  avec sa chanson «Toy». C’était la quatrième victoire de l’Eurovision d’Israël.

Le réseau israélien KAN, qui sera le diffuseur hôte, a soumis la proposition à l’Union européenne de radiodiffusion, dont les membres participent à l’événement, et s’attend à ce que l’UER l’accepte.

L’UER s’est récemment rendue en Israël, où des représentants ont visité  des villes hôtes potentielles, notamment Eilat, Jérusalem et Tel-Aviv.

La ville d’Eilat a été éliminée car le lieu proposé ne répondait pas aux exigences de l’UER, ne laissant que Tel-Aviv et Jérusalem. Jon Ola Sand, directeur et superviseur de l’UER, a déclaré que l’organisation du concours sans avoir à transgresser le shabbat serait impossible. Cela a laissé Tel Aviv, qui est plus séculier que Jérusalem, comme seul choix logique.

Si Tel Aviv devait être sélectionné, son maire, Ron Huldai, a déclaré que la ville couvrirait les dépenses liées au lieu.

Deux propositions de dates sont à l’étude. Très probablement, la grande finale aura lieu le 25 mai 2019 ou vers cette date.

Enfin, il a été dit que le site de l’Eurovision Village, à Tel-Aviv, est le parc Charles Clore, un parc de 30 hectares le long de la mer Méditerranée, qui abrite des sculptures et des œuvres d’art. Le parc est également le lieu de la célébration finale du défilé annuel de la fierté de Tel Aviv. 

Affaire à suivre …..

Traduction et adaptation Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire