L’hôpital Assuta d’Ashdod a organisé une cérémonie à l’occasion de Rosh HaShana, et a porté un toast en l’honneur des employés qui se sont distingués au cours de cette dernière année.

Le personnel de l’hôpital Assuta d’Ashdod s’est réuni le 3 septembre 2018, lors d’une cérémonie en l’honneur de la nouvelle année hébraïque 5779, mais aussi en l’honneur des employés qui se sont distingués lors de l’année 5778.

L’évènement a été inauguré par la ministre de l’absorption et de l’immigration, Madame Sofa Landver,  qui a promis de continuer à soutenir l’hôpital et à s’investir pour augmenter le nombre de lits ainsi que les départements internes.  »Aujourd’hui nous levons un verre en l’honneur du nouvel an tous réunis dans l’hôpital. C’est un moment émouvant que de célébrer le nouvel an dans un lieu qui a vu le jour après une longue lutte et à la grande joie des habitants d’Ashdod et de la région. »

« Nous proclamons aujourd’hui que nous ne nous arrêterons pas là, qu’il faut d’autres départements, d’autres lits. Dans le passé nous avons rêvé de 300 lits, aujourd’hui il faut augmenter l’effectif. Je promets d’être un émissaire fidèle devant le gouvernement israélien ainsi que devant la Knesset afin que nous soyons tous fiers de l’hôpital de la ville d’Ashdod.  Je souhaite à nous tous une année de santé de prospérité et de sécurité. Merci pour tout ce que vous avez fait. Merci que nous ayons un hôpital, je suis sûre que Assuta répondra à toutes nos attentes et que son équipe accomplira son rôle de son mieux. »

Le directeur des services de santé de la Maccabi M. Ran Saar, a fait remarquer que le centre Assuta d’Ashdod était considéré comme excellent. «Assuta et Maccabi ont installé sur les dunes d’Ashdod un hôpital qui est considéré comme extraordinaire et merveilleux pour la ville d’ Ashdod et pour l’état d’Israël. Il n’est pas facile de bâtir dans notre cher pays un hôpital de A à Z, qui de rien, et en un clin d’œil s’est transformé en un centre d’excellence. Oui cet hôpital est encore en train de « téter », donnez du temps au temps, et  il deviendra un exemple, il se distinguera de par son excellent service, ainsi que pour son excellent centre hospitalier à la fois de haute qualité et de professionnalisme, lieu  pour lequel chaque visiteur est unique, et qui respecte toute personne pénétrant ses portes  en l’écoutant et le guidant. Et Saar de rajouter « le fait que tous les hôpitaux d’Israël soient en détresse économique, n’est pas un secret, et la raison principale en est encore la méthode de budgétisation du système de santé.»

Par la suite, le maire de la ville d’Ashdod, le Dr Yehiel Lasri a tenu à remercier l’assemblée au nom des ashdodiens.« Chaque année jusqu’à ce jour, j’ai transmis le souhait des résidents d’Ashdod de voir la promesse de la construction d’un hôpital à Ashdod se réaliser. Aujourd’hui  je vous transmets les vœux des ashdodiens et leurs remerciements devant ce résultat, et nous voyons celui-ci de nos yeux, magnifique dans tous les domaines pensables et inimaginables dans le monde médical de l’état d’Israël, de par la beauté de ce résultat, de par sa vision, de par son service, de par son niveau professionnel, par le nombre de vies sauvées, et enfin et surtout l’effet à court et à long terme sur les résidents d’Ashdod. Pour tout ceci merci à vous tous qui participez à ce travail. Le maire a insisté en disant qu’il est sûr que l’hôpital d’Ashdod  allait doubler de volume. Nous sommes conscients des défis à venir.  Nous sommes ensemble main dans la main, et solidaires, tout le long du chemin. L’état a mis du temps à prendre conscience qu’Ashdod avait besoin d’un hôpital.  Grâce à cette période difficile que nous avons vécu cela prendra moins de temps, peut être juste quelques mois à nos dirigeants de comprendre la nécessité d’agrandir l’hôpital de cette ville. 300 lits ne nous suffisent pas, nous devons doubler le nombre de lits et nous en avons déjà fait la demande. Et à mon avis nous réussirons cette mission dans l’année à venir. Nous donnerons à cette ville ce auquel elle a droit. Continuez d’être les sauveurs de nombreuses vies humaines. Chana tova !

Après le maire, le directeur de l’hôpital professeur Haim Bitterman fit ses vœux au personnel de l’hôpital et les remercia du travail extraordinaire effectué par tout un chacun dans le but de faire avancer l’hôpital et ajouta : «Nous nous préparons et nous nous organisons quant à l’avenir et quant au développement et à la construction de centres d’excellence supplémentaires, et de l’expansion de l’hôpital. Vous avez entendu ici la promesse faite par toutes les personnalités présentes que cela aura lieu, et j’éprouve de nouveau la même émotion professionnelle ressentie il y a un an. Je vous souhaite à vous tous, ici présents la réussite et que tous les projets sur lesquels nous travaillons se réalisent.»

Le PDG de l’hôpital le docteur Doudou Dagan rappela les processus et les nombreux domaines que l’hôpital a promus pour offrir aux résidents d’Ashdod une médecine moderne et avancée. Il a aussi insisté sur le caractère de l’hôpital et de ses employés dotés d’un cœur et d’une âme. «Merci à vous tous chers employés qui avez choisi le plus beau métier : Celui de s’occuper d’autrui, avec patience et professionnalisme, avec le sourire et la joie. Vous avez choisi de vous distinguer dans votre tâche et j’en suis fier. A l’aube de cette nouvelle année, je vous souhaite ainsi qu’à vos familles, une bonne année, une année de santé, de bonheur, de prospérité et de réussite.»

En conclusion, le président de l’hôpital Assuta professeur Shouki Shemer annonça que l’hôpital Assuta Ashdod a été nommé second lors d’un concours ayant eu lieu aux Etats Unis, concours concernant les constructions publiques du monde entier. Il en a profité aussi pour remercier Madame Rachel Shmueli la PDG sortante, des cinq dernières années fructueuses, et insista de nouveau sur l’importance de l’hôpital Assuta pour la ville d’Ashdod. : «M. le Maire, le nombre de résidents qui ont pu être sauvés grâce à l’implantation d’un hôpital à Ashdod est très important. Aussi veuillez recevoir tous nos remerciements. Après de nombreuses années passées à réclamer et à planifier la création d’un hôpital à Ashdod, celui-ci a été créé, fort de son professionnalisme. Nous continuerons avec l’aide du gouvernement d’Israël, avec le maire de la ville, avec la ministre Sofa Landver ainsi qu’avec les résidents d’Ashdod de lutter pour que l’effectif des lits soit doublé. Le Professeur Shemer s’adressa aux employés de l’hôpital : « l’hôpital est encore en construction, mais nous n’avons aucune excuse. Le malade qui rentre dans notre hôpital remet entre vos mains sa santé, et tout « son monde », dans l’entrée de l’hôpital, dans la salle d’urgence et dans chaque département. Nous devons être professionnels. Nous ne sommes pas encore parfaits mais ensemble nous arriverons à l’être et nous continuerons d’être des messagers dotés de compassion, d’empathie, et de respect ». A Assuta personne ne sera allongé dans un couloir ».
En conclusion, le professeur Shemer a lu une lettre de remerciement d’une maman étant venue spécialement de Tel Aviv accoucher à Ashdod. La jeune maman remercia et complimenta les relations humaines et professionnelles lors de chaque rencontre avec l’équipe médicale et les infirmières. Dans sa lettre elle insista quant au comportement inégalable de tout un chacun.

Dans la deuxième partie de la cérémonie, le responsable des ressources humaines, invita sur l’estrade 17 employés s’étant distingués. Les employés n’étant pas prévenus, ont été très émus de voir leurs familles parmi le public invité. C’est la première année que ce genre de cérémonie est organisée. Il a été décidé de récompenser les meilleurs employés au fil des ans.

L’hôpital en quelques chiffres pour l’année passée :
Environ 7 600 chirurgies ont été effectuées (1.9.17-31.8.18)
Environ 65 000 personnes ont visité les différents services (7.11.17-31.8.18)
Environ 50 000 opérations d’imagerie ont été effectuées (Pat City, Mri, Ct, etc.)
Environ 4400 nourrissons sont nés, dont 59 jumeaux (16.10.17-31.8.18)

L’hôpital et les fêtes de Tichri !

Lors des deux jours de Roch Hachana, les familles des malades ont également apprécié les repas de fête, et cette fois la salle à manger ressemblait à une salle de fête. Les chaises étaient enveloppées de blanc et les tables dressées comme il se doit. Les volontaires, Pnina et Zvi Goodman, ont été remerciés.

Préparation des fêtes à Assuta Ashdod : Les patients de l’hôpital, ainsi que les membres de leur famille et les accompagnants, apprécieront les prières et les repas de fête pendant cette période.
Des prières auront lieu dans la synagogue du centre médical, tout en veillant au respect des coutumes des différentes communautés.
Les personnes hospitalisées pourront obtenir de l’aide du personnel auxiliaire pour rejoindre les départements de la synagogue et retourner dans leur chambre.

Dans la cuisine de l’hôpital, des préparations spéciales ont été organisées pour la fête: le soir de Roch Hachana, par exemple, un kit Simna Taba a été ajouté au repas.
En même temps, l’organisation de habad qui se chargent des repas de shabbat tout au long de l’année, se chargeront des jour de fêtes en faisant appel a leur réseau de volontaires qui viendront sonner du choffar.
Pour souccot, une soucca sera mis en place pour le bien-être des malades et de leurs familles.
Les patients hospitalisés pourront accomplir la mitsva de prendre le loulav quand les volontaires Chabad visiteront les salles et leur donneront droit à la mitsva de prendre le loulav.
Rabbi Zvi Goodman émissaire habad a été félicité  pour son « bénévolat exceptionnel » pour sa contribution au centre médical, tous les jours, toute l’année. Il a reçu un certificat lors de la cérémonie ou son éloge a ete faite pour ses activités et celle de sa famille, dans tous les domaines  avec dévouement et sans aucune compensation.

A présent, les préparatifs pour Yom Kippour ont été achevés. Durant la journée, toutes les prières auront lieu, y compris la prière de clôture dans la magnifique synagogue du centre médical. Les patients souhaitant assister à des prières sont invités à en informer l’infirmière et le personnel auxiliaire. Les heures de repas données aux patients ont également été ajustées à l’heure du repas rapide et du jeûne. Horaires :  Entrée de la fête : 18 h 21 – fin du jeûne : 19 h 18. Sur ordre du rabbin de l’hôpital, le rabbin Kane il est interdit de jeûner. Les patients doivent se conformer aux instructions du personnel médical. Des bouteilles d’eau seront mis à la disposition du public dans la synagogue. HAG HATIMA TOVA !

La direction de l’hôpital Assuta Ashdod !
Traduction Sylvie Memmi pour Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire