Les Francophones ne sont représentés que rarement dans les municipalités et pas à la Knesset ou à de rares exceptions pourquoi ?

Sur le plan National, la communauté éthiopienne est moins nombreuse que la communauté francophone, et ils ont élu un ‘haver Knesset (un Député).

Sur le plan local à Ashdod les ‘Haredim votent à 95% (on va chercher les malades à domicile). Ils ont 33% des Conseillers municipaux.

Les Russophones votent à 90%, ils ont 33% des conseillers municipaux, et 6 Députés (Ils ont une discipline de vote tous derrière 1 Candidat).

Le tiers restant des Conseillers municipaux d’Ashdod s’éparpille sur les nombreuses listes qui se présentent.

Les Francophones ont élu Meyer Habib mais ils n’ont voté que pour 13,5% des inscrits.

Pour les élections municipales à Ashdod les francophones ont 6.500 inscrits, si nous votons en masse nous représentons le poids électoral de 2 Conseillers municipaux. Si nous voulons être considérés, donc exister, nous devons voter en masse.

Ceci est un appel citoyen, aucun conseil de vote pour un Candidat ou une liste.

Le Premier Ministre a conseillé aux Francophones d’éviter l’éparpillement sur de nombreuses listes afin d’avoir des chances d’être représentés.

© Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire