Nous recherchons des psychologues francophones bénévoles prêts à donner 2h
de leur temps par semaine pour venir en aide via Skype à des familles de nouveaux
immigrants. Cette population se trouve confrontée en Israël aux problèmes que rencontrent les personnes tentant de s’intégrer dans un nouvel environnement dont elles ne détiennent pas les codes.
Les difficultés d’intégration se répercutent fréquemment dans les relations du couple et dans la relation parents-enfants. Le « Projet AAA » vient des constatations effectuées sur le terrain via notre réseau à travers Israël, des demandes d’aides reçues lors de nos permanences téléphoniques et de nos échanges avec les Autorités israéliennes et françaises en Israël.

Depuis 10 ans, la communauté française d’Israël a fortement augmenté par des afflux d’immigrants souvent modestes, contraints de quitter la France pour ne pas subir un antisémitisme latent au quotidien, notamment dans les banlieues. Ces problèmes s’exacerbent dans les moments de tension. Ainsi, en 2014, lors de l’opération « Tsouk Eytan », à notre demande, les Autorités consulaires à Tel Aviv ont mis sur pied une cellule d’aide psychologique d’urgence fonctionnant avec deux psychologues françaises bénévoles afin de prodiguer un soutien psychologique aux familles de nouveaux immigrants qui,
outre leurs difficultés, habitaient dans des villes bombardées. Depuis lors, nous nous sommes rapprochés des services d’aide psychologique de certaines mairies israéliennes qui dispensent ce genre de soutien, mais bien évidemment, seulement en hébreu. Nous avons adapté ce mécanisme d’aide psychologique pour les nouveaux immigrants francophones.

Le réseau de psychologues francophones spécialisés bénévoles qui
interviendront auprès des familles de nouveaux immigrants fonctionnera 6 jours sur 7, les psychologues intervenant par rotation, sous la houlette d’une psychologue urgentiste franco-israélienne spécialisée, qui assurera le bon fonctionnement du réseau et le suivi.

Ce projet AAA a recueilli l’avis très favorable du Conseil consulaire de Tel Aviv
et du ministère français des Affaires étrangères qui le subventionne pour moitié. C’est un projet pilote qui, si nous réussissons, servira d’exemple pour toutes les communautés françaises résidant hors de France, notamment, dans des zones soumises à des aléas dramatiques telles que séismes ou guerres.

Nous nous tournons vers vous car ce projet est utile. Ce projet est important pour nous tous, et en particulier, pour les familles de nouveaux immigrants.

Vous êtes psychologues ? Participez à ce projet. Vous n’êtes pas psychologues, mais vous connaissez des psychologues francophones ? Parlez-leur du projet « AAA ». Pour participez à la réalisation du projet, une adresse mail : daphna.poznanski@gmail.com

Message de l’association ADFI

Laisser un commentaire