Les quantités de pluie tombées jeudi dans la région de Shfela ont entraîné un fort courant dans la rivière Lakhish, qui a balayé tout ce qui se dirigeait vers la mer. Depuis, la pluie n’as cessé de tomber sur Ashdod ce samedi. 

Des quantités massives d’alluvions balayées par le ruisseau Lakhish, se sont accumulées le long de la bande côtière nord d’Ashdod. Le limon recouvrait le sable d’une couche épaisse.

Les fortes pluies qui se sont abattues jeudi sur les pentes de la montagne et des basses terres ont entraîné un fort débit dans la rivière Lachish et ses affluents.

L’eau a balayé avec elle beaucoup de boue qui a coloré la mer, beaucoup de végétation, y compris de lourds troncs d’arbres, mais aussi de nombreux déchets provenant de surfaces urbaines et agricoles. Le résultat peut être vu sur les plages d’Ashdod, a l’embouchure où le ruisseau se déverse dans la mer. L’air sent le aigre, une odeur désagréable. 

En plus de l’érosion naturelle, des morceaux de tuyaux, des bouteilles, des contenants d’engrais et de pesticides, des planches en bois, des pneus, des jouets, des vêtements et même des chaises se sont accumulés sur le littoral. Deux carcasses d’animaux ont également été vues. 

Un gros travail de nettoyage reste à faire !

©ashdodcafe.com
Credit photos Kan Ashdod

Laisser un commentaire