Ce n’est pas la première fois cette année que la culture s’installe dans les  rues d’Ashdod !

Cette fois le projet s’appelle « Viens si tu es bon » ! il durera 52 semaines dans les plus anciens quartiers de la ville, pour combiner culture, art et communauté.

Le programme a débuté la semaine dernière avec un concert musical de deux flûtistes et guitariste de la ville. La deuxième activité a eu lieu cette semaine dans le quartier commercial d’Aleph, cette fois des danseurs Hip-Hop dont l’équipe de Paul KOGAN se sont mêlés à des artistes spécialistes de graffiti . Entre improvisation de break-dance et tag sur des supports PVC, le spectacle était au rendez-vous.

Cet événement a été plébiscité par des dizaines d’artistes de tout le pays. Pour danser, des artistes sont venus de Rishon Letzion, Hertzilia, Petah Tikva,et Ashkelon ainsi que tous les amis et connaissances de Lior Kogan. Pour le plaisir de tous , les passant entraînés par la musique ont pu participer et danser avec les professionnels.

La spontanéité, l’improvisation liés à  la joie et au plaisir, ont rendu ce moment inoubliable.

Lentement le cercle s’est agrandi et un grand nombre de personnes est venu rejoindre la danse certainement informés par les réseaux sociaux. Depuis toujours, le Hip Hop et les graffitis font partie intégrante  de la culture urbaine.

Lors de cette soirée se sont alternés Rap et improvisation poétique.

Doudou Chovel , maître de hip-hop et de la culture de rue à Ashdod et la musique électronique des DJ sont représentés musicalement à travers différents styles et ont évolué devenant un courant dominant.

Le rap, l’improvisation free-style, l’art des rimes qui se connecte avec la prose, la poésie et l’argot ont balayé le monde influençant toutes les langues du monde. A Ashdod on pouvait entendre un rap improvisé en hébreu et d’autres en russe. Danse smurfs et acrobaties résument bien le  style de rythme du break dance, en effet le hip-hop a beaucoup de styles et de sous-genres.

L’art et la culture dans la communauté et dans les espaces publics sont devenus, depuis la dernière décennie, les projets phares des zones urbaines, car ils répondent particulièrement bien aux besoins de la population locale, condition préalable à la rénovation urbaine.

Pluralisme et renforcement du tissu communautaire, voilà ce qu’ont choisi les responsables de la direction urbaine de la culture et des loisirs et l’équipe en charge des activités du projet Focus « devenir bons » dans les vieux quartiers la ville.

Pendant, 52 semaines vont s’alterner différentes activités d’art et de culture dans l’espace public sous le titre «l’art relie les gens » tous les habitants d’Ashdod sont invités à venir.

Dépêchez-vous  d’aller découvrir ces multiples talents, tous les arts seront représentés.

La prochaine manifestation se déroulera Jeudi 19/01 et Vendredi matin au marché couvert du quartier Aleph où des artistes placeront des chevalets et effectueront des croquis de couleur ou monochrome inspirés par le marché, les gens et l’atmosphère. Les œuvres seront partagées avec les visiteurs du marché , vous pouvez suivre les différentes activités sur la page Facebook de l’évènement : « מרחב יצירה אשדוד »

Et n’oubliez pas « Venez si vous avez du talent » !!!

Service communication de la mairie
© adaptation Mazal pour Ashdodcafé – crédit photo Odrey

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.