Il s’agit d’une soupe de légumes coupés en julienne et dans laquelle on fera cuire soit un morceau de viande soit des morceaux de poulet ou tout simplement un os à moelle de manière à faire de ce plat un mets recherché.

Pour ceux qui ne consomment pas de kitnioth (légumineuses : fèves/petits pois) cette soupe est tout aussi délicieuse sans ces légumes qui seront donc mentionnés entre parenthèses.

Pour ceux qui mangent la matsa sherouya (trempée/mouillée) il y a la possibilité d’ajouter les boulettes de farine de matsa (matsé knepflé ou kneidelekh = quenelles de matsa).

Quantités pour 6 personnes : 6 grosses carottes, 4 grosses pommes de terre, 1 gros oignon sec, 3 navets de taille moyenne, 4 petites courgettes ou 2 moyennes, du cosbore/cerfeuil/céleri, sel et poivre selon le goût (une grosse poignée de fèves fraîches ou congelées débarrassées de leur peau ou de petits pois fins frais ou congelés). 6 morceaux de poulet ou 1 kg de paleron de bœuf ou un gros os à moelle.

Nota :
1) pour ceux qui ne mettent pas de viande/os/poulet, il faut ajouter deux cuillères à soupe d’huile d’olives vierge.

2) Pour ceux qui consomment du curcuma on peut donc ajouter une cuillère à café rase de curcuma

3) On vend des sachets de Knorr avec de la poudre de matsa très fine pour les kneidelekh (kneidel) le mode d’emploi y est joint il suffit de faire pocher ces quenelles dans la soupe.

4) Pour les fèves, il est recommandé d’utiliser de grosses fèves et pour les débarrasser de leur peau il suffit de les mettre à tremper un quart d’heure dans de l’eau fraîche pour voir ce petit travail facilité.

RECETTE : Mettre dans une marmite la quantité d’eau requise avec le sel, le poivre et le curcuma éventuellement ainsi que la/les viandes (non congelées) et porter à ébullition puis, réduire le feu et couvrir.  Laisser cuire pendant une heure et demie à deux heures puis ajouter les légumes coupés en petits morceaux (julienne). Si l’on désire ajouter les kneidelekh il faut porter la soupe à ébullition à nouveau et y plonger les quenelles qui y seront pochées.

Bon appétit !

LES SFERIES ou petits choux au miel

Pour 6 personnes :  10 œufs, 500 grs de farine de matsa, 1 zeste de citron/orange/mandarine.

Huile de friture

SIROP : 500 grs de miel (casher le pessah) ou 500 grs de sucre en poudre  et 1/2 litre d’eau, une cuillerée à soupe d’eau de fleurs d’orangers (facultatif) et le jus d’un demi citron.

Il convient tout d’abord de préparer le sirop en portant le miel et/ou le sucre et l’eau à frissonnement  puis on y ajoute l’eau de fleurs d’orangers/citron et on laisse au chaud.

Les sféries se font ainsi : on bat un œuf et on y ajoute progressivement la farine de matsa et on ajoute ainsi alternativement œuf et farine de matsa. La consistance de la pâte doit être fluide ni trop coulante cependant ni trop épaisse. Il est aussi possible (si votre mixer est casher pour Pessah) casser les 10 œufs et bien les battre en omelette et ajouter la farine de matsa au fur et à mesure tout en continuant à battre. Ajouter le zeste.

Faire chauffer l’huile pour la friture et lorsqu’elle est très chaude, à l’aide de deux cuillères à soupe, on fait tomber dans l’huile de friture de petites boules de pâte en veillant à ce qu’elles puissent frire des deux côtés puis les plonger immédiatement dans le sirop maintenu au chaud.

On sert les sféries froids ou tiédis avec de la confiture ou de la glace.

caroline rebouh ben abou pour Ashdodcafe.com

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.