Cher-es Compatriotes,

Le 3 juin 2012, se tiendront les élections législatives dans la huitième circonscription.

Depuis des années, vous le savez, je me suis employée à mener des actions et à remporter des victoires pour tenir efficacement ma place de représentante des Français de l’Etranger. J’ai donc décidé de me présenter au poste de Députée afin de porter plus haut mes actions en faveur des Français de l’Etranger.

Nombreux sont ceux qui reconnaissent publiquement mes compétences dans les domaines administratif et législatif, mon expérience des problèmes des Français établis hors de France, ma capacité à rassembler des forces pour les intérêts des Français de l’Etranger même au-delà de ma famille politique. J’ai eu l’occasion d’en faire une démonstration évidente en Israël lors des élections des Conseillers à l’Assemblée des Français de l’Etranger en gagnant deux sièges de Conseillers sur trois en 2000 et trois sièges sur quatre en 2006.

Vice-Présidente de l’Assemblée des Français de l’Etranger, j’ai acquis l’expérience nécessaire pour assurer au mieux les nouvelles fonctions qui me reviendraient si je suis élue Députée.

Cher-es Compatriotes, il m’appartient de rappeler ici la composition de la huitième circonscription. Avec 57 143 électeurs au 31 mars 2011, les Français d’Israël sont les plus nombreux, puis viennent les Français d’Italie avec 35 581 électeurs, la Grèce 7840, la Turquie 3923, Chypre, Malte, le Vatican et San Marino ferment la marche. Ce sont donc plus de 100 000 Français vivant hors de France qui placent leurs espoirs en une meilleure prise en compte de leurs droits. Si je suis élue le 3 juin, je ne les décevrai pas.

Aujourd’hui comme hier, ma sensibilité politique est basée sur le sens de la responsabilité, et par responsabilité, j’entends responsabilité pour autrui. Profondément attachée à la défense des droits et à la protection de chacun dans le respect de sa liberté, je revendique une authenticité qui prend racine dans mon histoire personnelle, une authenticité que je considère comme très importante pour un ou une élue, car le monde politique, lorsqu’il en manque, déçoit.

Pour ma part, 20 années de travail sur le terrain parmi les Français établis hors de France m’ont aidée à établir un rapport de sincérité avec les électrices et les électeurs. Élue depuis 11 ans Conseiller d’Israël à l’Assemblée des Français de l’Etranger, ma recommandation d’inscrire Israël dans le cadre de la 8ème circonscription a été retenue par le gouvernement français. Par ailleurs, j’ai déposé 57 questions orales, écrites et d’actualité concernant tous les Français vivant hors de France.

Demain, avec votre soutien, nous bâtirons ensemble un avenir plus responsable et plus sûr pour tous les Français résidant hors de France. Chères électrices et chers électeurs de la 8ème circonscription, je m’adresse à vous, car ma candidature doit être portée par le plus grand nombre. Faites campagne autour de vous et manifestez-nous votre confiance en allant voter le 3 juin 2012 en notre faveur et en affirmant, dès maintenant, directement sur ce site, en quelques phrases, votre volonté de nous apporter votre appui. Vous pouvez aussi déposer un bulletin symbolique dans l’urne.

Mon suppléant, Philippe HEBRARD, professeur au lycée Chateaubriand à Rome, et moi-même, comptons sur vous.

DAPHNA POZNANSKI-BENHAMOU

PHILIPPE HEBRARD

 

Important : Ceci est un message publicitaire  –  ashdodCafé  ne prend pas partie pour tel ou tel candidat mais est ouvert à tous ceux qui souhaiteraient diffuser leur message

 


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.