Cours de Rony Akrich à AshkelonArticle Précédent
Soirée DansanteArticle Suivant

L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël sont heureux de vous annoncer : Promotion 2011 des Arts et Lettres

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël sont heureux de vous annoncer : Promotion 2011 des Arts et Lettres

Promotion 2011 des Arts et Lettres

Remise des insignes de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres à Moshe Danon et Haïm Gouri

Le 1er décembre 2011

à 18h30

Résidence de France – 1, rue de Toulouse – Yafo

Sur invitation uniquement

 

« Au nom de la République française, nous vous remettons les insignes de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres ». Que la phrase résonne dans les salons du Ministère de la Culture, au Palais de l’Elysée ou dans les Ambassades, elle incarne à chaque fois l’attachement de la France pour les Arts et pour la création. Récompensant les personnes qui se sont distinguées par leur contribution dans les domaines artistiques et littéraires, l’Ordre des Arts et Lettres est « respecté et envié des artistes, des écrivains, des créateurs » selon la formule d’André Malraux, premier Ministre de la Culture écrivain et amateur d’art.

 

Chaque année, la promotion des Arts et des Lettres témoigne de la forte amitié liant la France et Israël dans le domaine de la Culture. Le 1er décembre 2011, l’Ambassadeur de France en Israël, S.E Christophe Bigot, remettra les insignes de Chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres à Moshe Danon, producteur de télévision et de cinéma, et Haïm Gouri, poète, traducteur et cinéaste.

Haïm Gouri

Haïm Gouri est l’âme vivante de l’Histoire d’Israël. Dès 1941, âgé de seulement dix-huit ans, il participe à la lutte armée pour l’Indépendance d’Israël puis en 1948 à la guerre israélo-arabe, expériences qui inspireront son premier roman Flower of fire. Après des études de philosophie à la Sorbonne à Paris, il rentre en Israël pour couvrir le procès Eichmann qu’il relatera dans La cage de verre publiée chez Albin Michel dès 1964. Proche du Premier Ministre Yitzhak Rabin, Haïm Gouri se fait le partisan d’une réconciliation israélo-palestinienne au cinéma avec Ne laissons pas les morts enterrer les morts et Les portes de la mer. Haïm Gouri traduit en hébreu Rimbaud, Baudelaire, Apollinaire ou encore Claudel. Egalement romancier, il publia en France L’Affaire chocolat ; aussi par cette distinction, les Arts et Lettres saluent un homme de paix et un amoureux de la langue française.

Moshe Danon

Président de l’association israélienne des cinémas et des producteurs de télévision Moshe Danon est avant tout producteur de télévision et de cinéma. Il est notamment connu des spectateurs français pour sa série télévisée In Treatment diffusée sur Orange Cinéma et Série Club. Son film Ajami est récompensé en 2009 par une Caméra d’Or à Cannes et reçoit un très chaleureux accueil en salle. Travaillant aussi bien et avec la même exigence sur un cinéma d’auteur et sur une série télévisée, Moshe Danon incarne les valeurs de démocratisation culturelle chères à la République Française.

 

***

Informations pratiques

Promotion 2011 des Arts et des Lettres : Moshe Danon et Haïm Gouri

1er décembre 2011

Résidence de France – 1, rue de Toulouse, Tel Aviv-Yafo

Sur invitation uniquement

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël