par Tsahal – Armée de Défense d’Israël

Un soldat s'entraîne au Stinger
La dernière escalade de violence à Gaza et dans le sud d’Israël a démontré une nouvelle fois l’importance de la division anti-aérienne de Tsahal. La formation de ces combattants, qui défendent les civils des roquettes, prend donc tout son sens.Grâce aux différents systèmes de protection anti-missiles, ces soldats protègent le ciel d’Israël et les civils qui sont régulièrement la cible des roquettes et des obus tirés par les terroristes. Tsahal a donc imaginé un nouvelle manière de former ses soldats.

Pendant la récente escalade de violence, Dôme de fer a intercepté 56 roquettes menaçant directement de grands centres de population du sud d’Israël. L’efficacité du système a été démontrée, mais pour la division de lutte anti-aérienne, des progrès restent encore à faire.

Après des dizaines d’interceptions de missiles réussies, le Réseau de Défense Aérienne veut continuer à avancer et progresser. En effet, il sera bientôt doté d’un tout nouveau centre de formation. Cela permettra de former les combattants aux différentes armes utilisées par le Réseau de Défense Aérienne, et de concentrer en un même lieu tous les enseignements nécessaires.

Ce centre de formation novateur et ultra-moderne ouvrira prochainement ses portes au sein de l’École de la Défense Aérienne, afin d’enseigner aux combattants de la division anti-aérienne le fonctionnement des lances-missiles portables, des batteries de Dôme de fer, et les autres systèmes de protection anti-missiles comme Hawk, Stinger, et Flèche. Une manière de préparer au mieux la prochaine génération de combattants de la défense anti-aérienne.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.