Les Toulousains peuvent être fiers de leur député de la première circonscription Catherine LEMORTON interwievée par ITélé à la suite de cette tragique affaire a eu le commentaire suivant : cette tragédie doit nous interpeller, elle peut survenir aussi bien dans une école confessionnelle coranique.

Admirez l’amalgame Juifs et Musulmans peuvent être touchés, de la même façon, systématiquement il y a amalgame des deux communautés, elle prend immédiatement la défense des musulmans, afin qu’on n’implique aucun d’entre eux dans cette affaire.

Laissons les enquéteurs finir leur travail, et ne préjugeons pas de la suite.

Si l’arme est la même que celle ayant servi à Toulouse et Montauban pour le lache assassinat de trois militaires, peut-être regrettera t-elle son dégainé intempestif.

Pour nous habitués aux pogrommes, nous avons déjà une opinion qui n’attend que la conclusion de l’enquête, elle a déjà été évoquée lors du précédent article parlant de cette affaire.

Cet évènement est causé par la délégitimation d’Israël, et par le travail incessant de sape des médias aux ordres qui nous débitent à longueur de journal des informations biaisées, ou carrément des contre-vérités. Les esprits faibles ont tôt fait de passer à l’acte lorsqu’on leur a désigné le bouc émissaire.

Eli LAIK
blog les-francophones-d-israel.over-blog.com

Message de Bernard MUSICANT

Le consistoire a appris avec horreur la tuerie qui a fait plusieurs victimes à l’école Ozar Hatorah de Toulouse. Pour manifester sa profonde douleur et sa solidarité aux familles des victimes, le consistoire organise ce soir un office avec lecture de Tehilim (psaumes) à la synagogue de Nazareth, 15 rue N-D de Nazareth, 75003 Paris à 19:00.

De Nir ALLOUCHE,

Les noms des victimes de la fusillade devant le collège Ozar Hatorah de Toulouse sont les suivants:
Jonathan Sandler (30 ans), ses deux enfants Aryeh et Gabriel, (3 et 6 ans), ainsi que Miryam Monsonégo (8 ans) fille du directeur de l’école. Il y a encore un blessé grave de 17 ans, interne de l’établissement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.