Nouvelle découverte incroyable à JérusalemArticle Précédent
Retraités : prochainement deux spectacles de qualité !Article Suivant

Rencontre litteraire : L’écrivain israélien Emmanuel Pinto présente son dernier roman

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Rencontre litteraire : L’écrivain israélien Emmanuel Pinto présente son dernier roman

L’Ambassade de France et l’Institut français d’Israël ont le plaisir de vous annoncer :

RENCONTRE LITTERAIRE

La France célèbre la jeune génération des romanciers israéliens

L’écrivain israélien Emmanuel Pinto présente son dernier roman

« Acouphène »

 (Actes Sud 2012, dans une traduction de Laurent Cohen)

Une rencontre présentée par

Goël Pinto

Journaliste

Le lundi 7 mai à 19h30

A l’Institut français de Tel Aviv, Rothschild 7

 En 1981, pendant la première guerre du Liban, Pini est soldat. Quand il revient de la guerre, il croît avoir tué un enfant, mais il n’en est plus sûr. Il ne se rappelle pas. Accablé de sifflements dans les oreilles, il part à sa recherche, mais son souvenir est trompeur, erratique.

Emmanuel Pinto, écrivain, traducteur et metteur en scène, nous dévoile dans ce deuxième roman, « Acouphène », le premier traduit en français et publié chez Actes Sud cette année, la guerre à laquelle il a lui-même participé et sur laquelle il s’est senti l’irrépressible envie d’écrire. Il écrit sur cette mère d’origine algérienne, la mère de Pini, qui vit au loin et dans l’angoisse cette guerre qui a éloigné ses fils. L’auteur d’ « Acouphène » propose une métaphore sensible de la guerre et dialogue avec l’écrivain et dramaturge français Jean Genet, troisième personnage fort de ce roman. Dans son dernier ouvrage, « Le captif amoureux », publié quelques mois après sa mort, Jean Genet écrit « je me rappelle de tout » en parlant des massacres de Chatila. Comment un témoin extérieur à ces événements peut-il se souvenir quand Pini, soldat et acteur, ne se souvient de rien, s’interroge Pinto ?

Au travers de ces trois personnages, Pini, sa mère et Jean Genet, Emmanuel Pinto tente d’apporter des éléments de réponse et laisse à penser sur ce qu’un individu peut porter en lui des séquelles d’une guerre.

« Pratiquant le brouillage des pistes, ces pages sont faites pour ébranler les certitudes. Ni apologie, ni demande de pardon, il ne plaide pas non plus pour une fraternisation sur le champ de bataille. Il ne plaide pour rien d’ailleurs, sinon pour une accolade dans ce que tous peuvent partager : la souffrance. » (Nicolas Weill, Le Monde, 2 mars 2012).

A l’occasion de la parution d’Acouphène aux éditions Actes Sud, dans une traduction de Laurent Cohen, Emmanuel Pinto présentera son roman à l’Institut français de Tel Aviv, le lundi 7 mai à 19h30 ; la rencontre sera animée par son frère, Goël Pinto, journaliste.

 

Informations pratiques :

Emmanuel Pinto présente son livre « Acouphène » Le 7 mai à 19h30 à Institut français de Tel Aviv, Rothschild 7

Tél. 03-7968000 Ou par mail sur accueilifta@ambfr-il.org

Entrée : 20 NIS

En hébreu, traduction simultanée en français

 

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël