Evènements culturels municipaux du mois de Mai 2012Article Précédent
Venez fêter Lag Baomer avec le C.C.F. 770 à Ashdod !Article Suivant

Pour sauver les derniers juifs de Tunisie, Israël sort le chéquier !

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article

Israël se prépare à offrir aux Juifs vivant encore en Tunisie un panier d’intégration exceptionnel. Le but est d’offrir aux Juifs tunisiens une opportunité qu’ils ne peuvent pas refuser : une intégration avec location d’appartement à prix préférentiel, peu ou pas de taxes pendant plusieurs années et… un chèque mensuel important pour une période à déterminer.

Ce genre de panier d’immigration existe déjà pour tous les Juifs (ou descendants de Juifs) qui décident d’aller vivre en Israël, peu importe leur pays d’origine. Mais la menace plus ou moins importante qui pèse sur la communauté juive de Tunisie depuis la chute de Ben Ali fait craindre le pire, à moyen terme. C’est en tout cas l’avis de certains experts israéliens.Le Ministère de l’Intégration va donc repousser ses maigres limites économiques pour montrer qu’Israël veut tout faire pour leur éviter le pire. A ce jour, entre 40 et 50 tunisiens ont déjà choisi de partir vivre à Jérusalem ou dans ses alentours. En offrant une subvention exceptionnelle de 2.000€ de plus que pour tous les autres immigrants, Israël propose un geste rare qui en dit long sur ses craintes.

« Le changement de régime en Tunisie qui fait suite à la révolution de jasmin a conduit à l’islamisation du gouvernement et à l’augmentation de de l’antisémitisme », explique un document du ministère. « L’attitude des autorités actuelles est très inquiétante pour la communauté juive. »

Roger Bismuth, président de la communauté juive en Tunisie, a déclaré pour sa part ne pas avoir noté de changement dans l’attitude du gouvernement envers les Juifs, et il n’a pas connaissance de plan de sauvetage. Mais il n’exclut pas son départ de la Tunisie dans les prochains mois. Ce genre de réaction, toutes proportions gardées, ressemble à ce que disent les juifs d’Iran. Sous couvert de grands sourires, ils sont exclus de la société et sont de sérieuses cibles potentielles des islamistes.

« Pendant la révolution, ils ont brûlé un sanctuaire d’un rabbin juif et il arrive que dans certaines synagogues, des gens rentrent et crient « Tuez les juifs ! », mais c’est une révolution tunisienne, pas une révolution anti-juive », a déclaré Bismuth, qui est un ancien membre du Sénat tunisien.

Pour pouvoir prendre la nationalité israélienne en bénéficiant d’un panier d’intégration, il suffit de prouver que l’immigrant a au moins une personne juive dans sa famille sur les 3 dernières générations (au moins un grand-père juif). Cette loi appelée Loi du Retour a été votée de la sorte en mémoire de toutes les personnes assassinées par les nazis car, bien que non-juifs, ils avaient des ancêtres juifs (sur trois générations).

Jonathan-Simon Sellem –

JSSNews

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
ColisExpat

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël