Chers compatriotes, chers amis

Parce que vous êtes une chance pour la France et que la France ne doit pas vous oublier

Parce qu’Israël a besoin d’amis et d’alliés

Si vous m’accordez votre confiance dimanche 17 juin, je m’engage :

A être votre porte-parole et à défendre les relations Franco-israéliennes à l’Assemblée Nationale et dans les médias.

A toujours défendre la sécurité d’Israël et lutter contre le boycott et la désinformation.

 soutenir les sanctions contre l’Iran et exercer une vigilance de tous les instants à l’Assemblée Nationale concernant les dangers de l’intégrisme au Moyen-Orient.

A militer pour que Jérusalem soit enfin reconnue comme la capitale d’Israël.

A promouvoir les échanges entre Israël et la France dans tous les domaines : politique, commercial et culturel.

A soutenir les partenariats universitaires car les étudiants, les chercheurs, les entrepreneurs français et israéliens ont tant à bâtir ensemble.

A établir avec vous un lien direct pour faire remonter vos dossiers.

A créer une maison de retraite francophone, à vous faire bénéficier de l’allocation dépendance et de l’utilisation de la carte Vitale.

 m’opposer à la proposition du ministre socialiste Michel Sapin de lier le paiement de l’impôt à la nationalité.

A défendre, avec l’UMP, la binationalité qui est une richesse pour la France.

A m’opposer au droit de vote des étrangers.

 

Pendant cette campagne, de nombreuses rumeurs ont circulé sur mon compte concernant mon soi-disant soutien à Charles Enderlin dans l’affaire Al Dura.

La nouvelle lettre du docteur Yehouda David (* voir ci-dessous) vient démentir ces fausses accusations.

Certains ont également laissé entendre que je suis une ‘pro palestienne’. La déclaration du vice ministre des Affaires étrangères, Danny Ayalon (* voir ci-dessous) vient démentir ces mensonges.

Tout au long de ma carrière, j’ai toujours placé la défense et la sécurité d’Israël au cœur de mes engagements.

Je tiens à remercier Philippe Soussi et Gil Taieb pour leur soutien.

Si vous m’accordez votre confiance le 17 juin, je m’engage :

travailler avec eux et leurs équipes sur le terrain pour mettre en place dans chacune des grandes villes d’Israël un représentant local qui nous permettra d’établir un dialogue régulier et de répondre à vos préoccupations.

Israël ne peut pas et ne doit pas élire une candidate socialiste à l’Assemblée Nationale qui sera la caution morale de toutes les prises de positions anti israéliennes du PS, de ses alliés verts et du front de gauche.

Le 17 juin, votre voix comptera !

Ma victoire sera la vôtre !

Accordez moi votre confiance, je saurai en être digne.

Shabath Shalom

 Valérie Hoffenberg

Laisser un commentaire