C’est la panique au sein des forces de police à Tel Aviv, ce samedi soir, lors d’une manifestation. Les manifestants ont bloqué les véhicules à l’intersection des rues entre Ibn Gabirol et Fishman .

Pour rappel, cette manifestation illégale où d’importantes forces de police ont été appelées se sont réunis des milliers de personnes  à plusieurs endroits à Tel Aviv. Certains ont fracassé les vitrines de banques, comme celle de Hapoalim, Leumi et Discount. Pour réduire les dommages causés aux agences bancaires, les forces de police s’affrontent avec les manifestants en ce moment.

La contestation sociale est toujours là, mais elle a beaucoup réduit : un millier de personnes ont atteint l’entrée de la rue de Sderot Rothschild en criant le slogan : «les gens exigent la justice sociale. »

Les manifestants se sont affrontés avec la police qui a bloqué plusieurs routes menant à la place centrale dans la ville  où se trouvait le dernier campement des manifestants.

Ces dernières semaines, les militants ont essayé de renouveler la protestation. Hier 12 militants qui ont tenté de renouveler ces manifestations ont été arrêtés et  Daphné Lif, l’israélienne anti-sioniste, était parmi les personnes arrêtées, et refusa d’être évacuée, se blessant la main et des soins médicaux nécessaires lui ont été donnés sur place.

 http://alyaexpress-news.com

Laisser un commentaire