250.000 personnes ont participé aux funérailles du Rav Yossef Shalom ElyashivZLArticle Précédent
Après l'attaque terroriste à Burgas le MDA envoie une délégation d'urgence pour soigner les blessés et les rapatrier chez eux en Israël Article Suivant

LOIS CONCERNANT LES 3 SEMAINES DE DEUIL BEN HAMETSARIM

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
LOIS CONCERNANT LES 3 SEMAINES DE DEUIL BEN HAMETSARIM

Jeudi 19 juillet 2012, 29 Tamouz 5772

Ce soir jeudi 19 juillet 2012 c’est Roch Hodech Av, 1er Av, et c’est la Hilloula de Aharon Hacohen Alav Hachalom, dont le comportement était basé sur le principe de l’amour comme il est dit, soit un élève de Aharon «aime la paix, aime les créatures, et rapproche-les de la Torah». Il est bon d’allumer une bougie en son nom, priez …et par son mérite Hachem exaucera vos vœux et ceux de tout le peuple d’Israël, Amen.

Halakha N°1

Dès le début du mois de Av, nous diminuons la joie, c’est le mois dans lequel il y a eu la destruction des 2 Temples de Jérusalem à 2 époques différentes, à 656 ans d’intervalle, la Guémara Taânit (26b) nous enseigne : «Pendant le mois de Av, le destin du peuple d’Israël ne leur est pas favorable».
Le jour de Roch H’odech Av, il est autorisé de manger de la viande et de boire du vin, mais il est mieux de s’en abstenir.

Halakha N°2

a) Le Chabbat qui précède le jeûne du 9 Av cette année Chabbat 28 juillet donc la semaine prochaine, est surnommé Chabbat H’azon, en raison du premier mot de la Haftara qui est lue ce Chabbat.
Il n’y a pas de deuil le jour du Chabbat, c’est pour cela que nous mangeons de la viande et buvons du vin nous chantons sans aucune restriction, mais surtout il ne faut pas engendrer de dispute à ce sujet
.

Références : Choul’han Aroukh  Siman 552 Tour Beth Yossef,  Rabbi Raphael Tolédano Kitsour Choul’han Aroukh,  Rabbi Monsonégo de fez, Rabbi Israël Abouhatséra Baba Salé, Rabbi  Moché Tolédano, H’ida Rabbi David Azoulay, Rabbi Obadia Yossef Chlita dans Yabiâ Omer Siman 563, Kryat H’ana.

b) Il est permis de goûter les plats de viande, la veille de Chabbat, afin de vérifier s’ils sont suffisamment assaisonnés.

c) Certains décisionnaires autorisent de goûter les plats la veille de Chabbat H’azon, même sans la nécessité de vérifier leur assaisonnement, puisque selon la Kabbala (le sens mystique de la Torah), il y a une grande signification au fait de goûter systématiquement les plats destinés à Chabbat, la veille de Chabbat. Toutefois, la personne qui s’impose la rigueur sur ce point est digne de la Bénédiction. 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël