Lors de la cérémonie en mémoire du 70e  anniversaire de la rafle du Vél’ d’Hiv, François Hollande a reconnu à son tour la responsabilité de la France dans la rafle et l’extermination de milliers de juifs.

JACQUES BRINON / AFP

François Hollande, lors de la commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv’, hier, a renforcé les propos tenus par Jacques Chirac tenus en 1995.

Il rompt ainsi avec la doctrine de son prédécesseur socialiste, à la plus grande satisfaction de la communauté juive.

Laisser un commentaire