Hébron, notre héritage

Le Livre de Genèse et l’archéologie nous montrent que la ville d’Hébron est très ancienne. Avec l’achat de la Cave de Makhpéla, Avraham assura à ses descendants un héritage en bonne et due forme. En effet, le Livre de Genèse consacre un chapitre entier à la transaction entre Avraham et le propriétaire local de la cave (voir Paracha ‘Hayyé Sarah). Les Israélites s’y installèrent avec Caleb, de la tribu de Juda et David régna sur la ville pendant 7 ans avant de devenir roi sur tout Israël à Jérusalem. Il y a donc une continuité dans l’histoire qui est également une continuité spirituelle. Lieu de repos des Patriarches ainsi que du premier homme et sa femme, Hébron établit un lien entre les deux Mondes comme l’indique la racine de son nom: ‘haber: lier. Il fallait que le roi David puise sa force dans ce lieu saint, soit connecté avec les Patriarches avant de pouvoir être roi de Jérusalem.

Hébron, encore appelé Qiriat Arba (quatre) devient l’enceinte des quatre Lettres qui composent le Nom sacré: YHWH. C’est à cet endroit que D.ieu avait dit à Avraham Ge 17:8 Je te donnerai, et à tes descendants après toi, le pays que tu habites comme étranger, tout le pays de Canaan, en possession perpétuelle, et je serai leur Dieu.

Hébron est donc devenu le symbole de la relation du peuple juif avec la Terre d’Israël. Des siècles plus tard, l’empereur Hadrien, après la défaite de Bar Kohba, prit des mesures contre le peuple héritier de la promesse :

  • Il rebaptisa Jérusalem Aelia Capitolina, de son nom de famille
  • Il rebaptisa Israël Palestina, du nom des ennemis jurés d’Israël
  • Il créa un marché d’esclave à Hébron d’où de nombreux Juifs partirent en captivité.

Depuis, les ennemis n’ont cessé jusqu’à ce jour de persécuter la population juive. De nombreux massacres eurent lieu, et notamment celui de 1929 où 67 Juifs furent assassinés dans des atrocités défiant toute imagination. Les Mameloukes, au 14 siècle, interdirent aux Juifs de prier sur les tombeaux des Patriarches. Seul un accès jusqu’à la septième marche de la bâtisse hérodienne leur fut accordé.

Perdu, puis retrouvé après la Guerre des Six Jours, Hébron, où du moins, une toute petite partie de la ville, retourna dans les mains d’Israël. Après une dure lutte, la ville moderne de Qiriat Arba fut créée et ce n’est qu’en 1980, après le meurtre de 6 juifs que le gouvernement accorda l’autorisation de revenir habiter dans l’antique ville d’Hébron.

Malgré les tensions toujours existantes, la présence fidèle de Tsahal nous permet de visiter aujourd’hui la cité dont les portes donnent sur le Monde d’En-Haut. Un nombre incalculable de touristes viennent tout au long de l’année visiter la Tombe des Patriarches, rendant témoignage de la puissance de la prière des Juifs qui remplissent l’endroit de leur étude de la Thora en attendant l’heure de la Rédemption.

Un site exceptionnel à ne pas manquer. Suivez le guide!

Orah Sofer :  Guide Touristique Licenciée du Ministère de Tourisme Israélien,
Guide Certifiée à la Cité de David
Guide certifiée à l’Institut du Temple

www.visiterisrael.com (972)(0)54-7075313

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.