Un Palestinien de Nebi Zalach a été grièvement blessé après avoir été électrocuté. Il a reçu un traitement des ambulanciers de Tsahal avant d’être transféré vers un hôpital israélien.

Un jeune palestinien du village de Nebi Zalach a été électrocuté et a subi de serieuses brûlures hier (15 octobre). Les parents du garçon ont decidé de le conduire vers le village juif voisin de Neve Tzuf où il a été soigné par deux médecins et par le personnel paramédical de Tsahal stationnés à proximité.

Le Capitaine Yuri Ponar, un ambulancier du bataillon Duchifat de la Brigade Kfir, a traité le garçon lui-même. «Il a été électrocuté et a subi de graves brûlures aux mains», a expliqué le Capitaine. Après la stabilisation de l’état de l’enfant, les médecins l’ont transféré vers un hôpital israélien.

 «Nous ne savions pas si nous devions l’envoyer vers un hôpital à Ramallah ou vers un hôpital en Israël, mais après avoir évalué la gravité de ses blessures, nous avons décidé de le transporter à l’hôpital de Tel Hashomer [à Ramat Gan, Israël].»

Un Palestinien a été grièvement blessé après avoir été électrocuté

Le garçon est à présent dans un état stable et les médecins travaillent pour sauver ses mains.

«Le plus grand danger avec les victimes de brûlures est le choc initial et la façon dont il affecte le cœur. Cependant, une fois le l’etat de choc passé, le danger se dissipe et la victime peut être stabilisée.»

Les soldats de Tsahal sont familiers avec le village du garçon. Ceux-ci sont en effet régulièrement appelés à s’y rendre pour mettre fin à des émeutes ou à des jets de pierre en provenance du village.

«Ce genre d’évènement arrive assez souvent. Les Palestiniens viennent vers nous avec l’espoir d’être soignés dans des hôpitaux israéliens».

«Nous traitons tout le monde. Peu importe la religion, la nationalité ou l’origine du patient. Pour moi, il est d’abord et avant tout un être humain dans le besoin».

http://tsahal.fr/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.