Contrairement aux prédictions : le taux d’intérêt a été diminué à 2%, et de nouvelles restrictions ont été prises concernant les prêts hypothécaires.

Immobilier : la surprise de la banque d’Israël

La Banque d’Israël a surpris tout le monde en baissant le taux d’intérêt de 0,25%, en même temps qu’elle a rendu une ordonnance concernant les acheteurs d’immobilier, qui devront investir des capitaux d’au moins 50%. Selon le Contrôleur des banques: « La croissance rapide du volume des prêts hypothécaires que donnent les banques pourraient mettre en danger la stabilité du système ». Aussi, contrairement aux prévisions des analystes que nous avions relatés ici même et qui prévoyaient la non-intervention, la banque d’Israël a agi tout de suite. La banque a expliqué que « la décision de réduire le taux d’intérêt de 0,25% à 2% est conforme à la politique de taux d’intérêt visant à établir le taux d’inflation dans la fourchette cible de 1% à 3% au cours des 12 prochains mois. » La Banque a également noté que les réductions de taux d’intérêt visent à soutenir la croissance économique tout en maintenant la stabilité financière.

Baisser le taux d’intérêt et empêcher une bulle dans l’ immobilier

La banque a également justifié cette baisse par la prévision en baisse de la croissance mondiale selon le FMI. « Les grandes banques centrales du monde continuent l’assouplissement quantitatif de programmes et un certain nombre de banques centrales ont abaissé leurs taux d’intérêt ce mois-ci », a déclaré le contrôleur des banques. Les analystes estimaient que la Banque d’Israël ne se précipiteraient pas pour réduire les taux d’intérêt par crainte de gonflement d’une bulle dans l’ immobilier, mais la Banque a annoncé également des mesures destinées à prévenir la formation de bulles. Ainsi, le contrôleur des banques David Zaken a relancé le projet sur la limitation du taux de financement des prêts au logement, qui s’applique aux prêts qui peuvent être approuvés en principe en Novembre.

Assurer la stabilité financière et la stabilité de l’ immobilier

Afin d’endiguer la hausse de l’ immobilier, la Banque Centrale d’Israël a tout d’abord mis en place des obligations sur les formules d’emprunt le 5 mai 2011.

Dans un second temps, il fut question de limiter le taux d’emprunt à 60 %.

Finalement, le projet arrêté hier soir, et qui va être soumis à autorisation est le suivant :

– Jusqu’à 75 % de financement pour une première acquisition immobilière,
– Jusqu’à 70 % de financement pour l’achat d’un bien plus grand, en revendant le premier,
– Jusqu’à 50 % de financement pour l’achat d’un second bien par la même cellule familiale (s’appliquant également au statut des residents étrangers) – Le bureau des impôts faisant foi dans ce domaine.

Selon la Banque Centrale d’Israël, cette mesure pourrait toucher 20% des emprunteurs hypothécaires répartis de la façon suivante : 9% d’investisseurs, 8% d’unités de logement améliorées et seulement 3% des acheteurs de premier appartement.
Selon le superviseur des banques « ces dernières années nous avons assisté à une évolution défavorable du marché de l’ immobilier et du marché du crédit au logement. Les tendances récentes du marché de l’ immobilier indiquent une augmentation du nombre de transactions et du volume des investisseurs, en partie à cause des taux d’intérêt bas pour une hypothèque.
Ces développements élèvent le niveau de risque inhérent au portefeuille de prêts de la banque. La croissance rapide des bilans des banques en crédit de portefeuille peut présenter des risques pour la stabilité du système bancaire, notamment à la lumière d’une corrélation entre le portefeuille de prêts au logement et la construction du portefeuille de prêts et de l’ immobilier ».

La Banque Centrale d’Israël a noté que la plupart des crises financières qui ont eu lieu dans plusieurs pays ont commencé à partir de prêts au logement dans des conditions qui ne reflétaient pas les risques de développement du marché. La nouvelle directive vise à réduire l’impact significatif de la crise du marché immobilier en réduisant le risque inhérent au portefeuille de prêts bancaires au logement et à réduire le risque inhérent à prendre des prêts au logement.

http://www.credit-israel.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.