Gaza : une roquette s’abat sur un secteur inhabité de Jérusalem, des blindés israéliens à la frontière

EN DIRECT | Les affrontements à distance continuent dans la bande de Gaza. Le ministère de l’Intérieur du Hamas a dénombré 130 raids cette nuit sur Gaza et l’armée israélienne plus de 350 roquettes sur Israël. Cinq palestiniens ont été tués dans les raids de Tsahal. Une nouvelle roquette est tombée en mer, près de Tel-Aviv puis le Hamas a revendiqué un tir sur Jerusalem. C’est la première fois qu’une roquette va si loin en territoire israélien. Près de 16.000 réservistes israéliens ont été mobilisés. Le Hamas non plus n’entend pas ranger les roquettes.

Des blindés israéliens stationnent près de la frontière avec la bande de Gaza. © Reuters Ronen Zvulun

16h44 – La roquette qui visait Jerusalem est tombée dans un bloc de colonies du Goush Etzion, en Cisjordanie, près de la Ville sainte, sans faire de blessé ni de dégâts majeurs, a indiqué une porte-parole de la police israélienne. 

16h37 – Pour suivre l’évolution de l’opération « Pilier de défense », les médias israéliens et palestiniens proposent également des points en direct. C’est le cas du site internet du quotidien israélien « Haaretz » ou celui de l’un des trois grands quotidiens panarabes « La Jerusalem arabe« .

 16h27 – Jamais les missiles de la bande de Gaza n’étaient allés aussi loin dans le territoire israélien. Une roquette est tombée à proximité de Tel Aviv et une seconde s’est abattue dans un secteur inhabité de Jerusalem. Si les Brigades Ezzedine Al-Qassam assurent que les missiles sont de « fabrication maison« , d’autres sources évoquent une fabrication iranienne.

LE VENDREDI 16 NOVEMBRE 2012 À 06:35 mis à jour à 16:44

EN DIRECT | Les affrontements à distance continuent dans la bande de Gaza. Le ministère de l’Intérieur du Hamas a dénombré 130 raids cette nuit sur Gaza et l’armée israélienne plus de 350 roquettes sur Israël. Cinq palestiniens ont été tués dans les raids de Tsahal. Une nouvelle roquette est tombée en mer, près de Tel-Aviv puis le Hamas a revendiqué un tir sur Jerusalem. C’est la première fois qu’une roquette va si loin en territoire israélien. Près de 16.000 réservistes israéliens ont été mobilisés. Le Hamas non plus n’entend pas ranger les roquettes.

Des blindés israéliens stationnent près de la frontière avec la bande de Gaza. © Reuters Ronen Zvulun

16h44 – La roquette qui visait Jerusalem est tombée dans un bloc de colonies du Goush Etzion, en Cisjordanie, près de la Ville sainte, sans faire de blessé ni de dégâts majeurs, a indiqué une porte-parole de la police israélienne. 

16h37 – Pour suivre l’évolution de l’opération « Pilier de défense », les médias israéliens et palestiniens proposent également des points en direct. C’est le cas du site internet du quotidien israélien « Haaretz » ou celui de l’un des trois grands quotidiens panarabes « La Jerusalem arabe« .

 16h27 – Jamais les missiles de la bande de Gaza n’étaient allés aussi loin dans le territoire israélien. Une roquette est tombée à proximité de Tel Aviv et une seconde s’est abattue dans un secteur inhabité de Jerusalem. Si les Brigades Ezzedine Al-Qassam assurent que les missiles sont de « fabrication maison« , d’autres sources évoquent une fabrication iranienne.

La portée des missiles envoyés depuis la bande de Gaza. © IDÉ

16h20 – Des milliers de personnes ont manifesté vendredi dans plusieurs ville d’Egypte pour dénoncer les raids aériens israéliens dans la bande de Gaza. Le président égyptien Mohamed Morsi, qui a dépêché vendredi à Gaza son Premier ministre, a affirmé que son pays n’abandonnerait pas le territoire palestinien à son sort.

16h14 – L’armée israélienne confirme qu’une roquette tirée de Gaza s’est abbatue en dehors de Jerusalem, dans un secteur inhabité. Pour rappel, la Ville sainte, capitale de l’État hébreux, est placé à environ 70 km de l’enclave palestinienne.

16h05 – Sur son compte Twitter, les Brigades Ezzedine Al-Qassam affirment avoir envoyé deux missiles M75 sur Jérusalem. Des missiles « fait maison ». D’autres sources évoquaient hier des missiles de fabrication iranienne.

16h00 – Un tweet de l’armée israélienne confirme les sirènes d’alerte à Jerusalem et invite à « rester connecté dans l’attente d’informations« .

15h59 – Selon la radio militaire israélienne, l’alerte aérienne concerne les localités israéliennes de la périphérie de la Ville sainte de Jérusalem. 

15h57 – Le journaliste Charles Enderlin confirme que des sirènes aériennes retentissent dans la Ville sainte de Jérusalem.

15h54 – Dans un communiqué, la branche armée du Hamas revendique un tir sur Jérusalem.

15h52 – Des sirènes d’alerte aériennes retentissent dans Jerusalem. Information confirmée par ce journaliste de la BBC, correspondant à Gaza.

15h49 – L’Agence France Presse rapporte que des sirènes d’alerte aériennes retentissent dans Jérusalem.

15h45 – Le représentant de l’Irak auprès de la Ligue arabe a brandi vendredi la menace de l’arme du pétrole pour mettre fin aux attaques israéliennes contre la bande de Gaza. « L’Irak va inviter les ministres(arabes) à utiliser l’arme du pétrole afin de faire pression sur les Etats-Unis et tous ceux qui sont aux côtés d’Israël« , a déclaré Kaïs al Azzaoui à des journalistes au Caire.

15h30 – Un journaliste correspondant de la BBC à Gaza fait état via son compte Twitter d’une « énorme explosion dans le nord de la ville de Gaza« .

15h26 – Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a dénoncé vendredi les raids aériens israéliens dans la bande de Gaza, y voyant une « manoeuvre de politique intérieure » avant les élections législatives de janvier dans l’Etat hébreu. « Avant les élections (de janvier), les Israéliens tirent sur des gens innocents à Gaza, pour des fausses raisons qu’ils ont eux-mêmes fabriquées », a-t-il expliqué.

15h19 – A VOIR | La rencontre entre Benjamin Netanyahu et Shimon Peres (en anglais) 

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu et le président de l’État hébreux, Shimon Peres, se sont rencontrés et ont donné une conférence de presse. « Nous avons parlé aux leaders mondiaux« , explique Benjamin Netanyahu. Le Premier ministre a voulu rappeler l’objectif de l’opération « Pilier de Défense » : « Nous faisons tout ce que nous pouvons pour protéger nos populations civiles des roquettes ».

14h51 – Le président russe Vladimir Poutine a indiqué lors d’un entretien téléphonique avec son homologue égyptien Mohamed Morsi qu’il soutenait les efforts du Caire pour faire cesser la violence à Gaza. Plus tôt dans la journée, le Premier ministre égyptien, Hicham Qandil, avait affirmé à Gaza que son pays allait « intensifier ses efforts » pour parvenir à une trêve, qualifiant d' »agression » l’opération israélienne dans le territoire palestinien.

14h43 – L’armée israélienne continue de communiquer via son compte Twitter. Tsahal publie régulièrement des photos, ici les dégâts provoqués par une roquette tirée de la bande de Gaza dans le sud d’Israël.

14h30 – À ÉCOUTER | La correspondance de Fleur Sitruk

Une nouvelle roquette a été tirée sur Tel-Aviv à la mi journée, avant de s’abimer en mer, à 200 mètres environ de la côte. La détonation a été entendue dans toute la ville.

13h32 – Des manifestations à l’appel du pouvoir se déroulent dans plusieurs centaines de villes iraniennes, dont la capitale Téhéran. A Téhéran, les manifestants ont scandé « mort à l’Amérique » et « mort à Israël », selon l’agence Isna.

13h21
 – Le Hamas revendique un tir de roquette Kassam contre Tel Aviv, qui a fini sa course dans la mer, selon la police israélienne.

13h14 – L’offensive israélienne à Gaza est « une agression contre l’humanité« , déclare Mohammed Morsi, le président égyptien. « Le Caire ne laissera pas Gaza seule« , dit-il encore.

13h13 – « La vraie cible de Netanyahou ? Ses adversaires politiques« , titre le journal israélien Haaret’z traduit par Courrier International.

12h57 – À Tel Aviv, on sait désormais que les deux roquettes tirées de Gaza sont tombées, l’une dans l’eau, l’autre dans une zone non habitée de la banlieue. L’armée israélienne en profite pour faire de la communication sur Twitter.

12h43 – Un Palestinien à nouveau tué dans un raid, selon des médecins cités par l’AFP. Cette fois dans le sud de la bande de Gaza. C’est la troisième victime palestinienne de cette nouvelle journée de raids, selon le comité des urgences du ministère de la Santé de Gaza, cité par l’AFP. La 21 ou 22e depuis le début des hostilités mercredi.

12h35 – Sirènes d’alerte et violente explosion entendues à Tel-Aviv.

 

Laisser un commentaire