Musique : Vibrant hommage à Barbara, disparue il y a quinze ans !Article Précédent
Trois questions à Dorit Livshin, Directrice de l’Office National israélien de Tourisme en FranceArticle Suivant

Israel Beitenou Francophone: Lettre a Propos du cessez le feu

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Israel Beitenou Francophone: Lettre a Propos du cessez le feu

Chers amis,

voilà une lettre que j’ai envoyé à mon ami J.C Benhamou le dernier jour de l’opération « Amoud Anan »‘afin d’expliquer les raisons du cessez le feu..je sais que beaucoup d’entre vous sont sceptiques, voir déçus des résultats de l’opération,  je respecte vos sentiments mais il est bon aussi d’écouter d’autres arguments….

Tout n’est pas toujours noir ou blanc ! A très bientôt, Ariel Picard.

 

Mon cher Jean Claude 

Je comprends tout à fait ton désarroi face à une situation particulièrement difficile comme celle que vous vivez a Ashdod depuis 10 jours. Cependant, il faut comprendre le dilemme devant lequel se trouve le gouvernement.

Doit-on pénétrer avec  des fantassins et des tanks dans la bande Gaza, et mettre en péril des jeunes soldats avec toutes les conséquences de ces pertes.  Tu sais comme moi que nous sommes un pays  très sensible et qui prend à cœur toute perte de vie humaine et nous pouvons en être fiers.  Grace a » Kipat Barzel » il n’y a pratiquement pas eu de victimes civiles, et une intervention militaire aurait difficilement reçu l’aval des grandes puissances . C’est un peu le paradoxe de « Kipat Barzel » qui d’une certaine mesure sauve la population civile mais également le Hamas.

Deuxièmement, nous ne pouvons pas  dire continuellement « non » aux américains qui nous ont demandé de leurs permettre d’essayer de trouver une solution. N’oublie pas qu’Obama commence un nouveau mandat et que ce sont les américains qui financent  « Kipat Barzel » et qui doivent nous soutenir dans un éventuel conflit contre l’Iran.

Troisièmement, des le début de ce nouveau conflit  le gouvernement  avait déclaré que le but de  l’opération était de stopper les bombardements et non pas forcement de détrôner le Hamas. Il me semble qu’une opération qui aurait pour but de détruire le régime du Hamas serait préparée de façon tout à fait différente. Le gouvernement  a mobilisé les réservistes afin de parer à toute éventualité en cas de réelle escalade. L’aviation a su faire un travail de dissuasion selon tous les paramètres objectifs et ne prenons égard à la propagande mensongère du Hamas.

Finalement nous avons un devoir moral et je dirais même religieux de trouver toutes les possibilités d’éviter d’envenimer un conflit et de mettre en danger nos  soldats, car nous savons quand commence une guerre mais jamais quand et comment elle se termine ! 

Très amicalement, Ariel Picard

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël