Ehoud Barak à Jérusalem le 26 novembre 2012. REUTERS/NIR ELIAS

Le ministre de la défense ne se représentera pas aux législatives du 22 janvier…

Le ministre israélien de la défense Ehoud Barak a annoncé lundi à la surprise générale son retrait de la vie politique après les élections législatives du 22 janvier.

«J’ai décidé de me retirer de la vie politique et de ne pas me présenter à l’élection de la prochaine Knesset. (…) Je mettrai fin à mon mandat de ministre de la Défense lorsqu’un nouveau gouvernement sera formé, dans trois mois environ», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

L’officier le plus décoré d’Israël

Le parti Atzmaut que l’ancien Premier ministre travailliste âgé de 70 ans a fondé est à la traîne dans les intentions de vote, malgré l’embellie observée après l’offensive israélienne dans la bande de Gaza qui s’est achevée mercredi. Au centre de l’échiquier politique depuis de nombreuses années, Ehoud Barak a pris les rênes du ministère de la Défense en 2007 et a été l’un des principaux artisans de la stratégie israélienne face aux ambitions nucléaires prêtées à l’Iran.

Il joue en outre un rôle de premier plan dans les relations avec les Etats-Unis. L’ancien général, qui est l’officier le plus décoré d’Israël, a dirigé le gouvernement de 1999 à 2001.

 Avec Reuters

 

Laisser un commentaire