La banque Mizrahi Tefahot a présenté ses rapports du troisième trimestre présentant un bénéfice net de 260 millions de shekels. Qu’en est-il du taux de crédit immobilier?

Les chiffres de la banque Mizrahi Tefahot

Il s’agit d’une augmentation de 2% par rapport à la même période l’an dernier, un bénéfice qui reflète un retour sur capitaux propres de 13% comparativement à un rendement de 14,9% l’an dernier. Cette baisse de la rentabilité du capital est due à la diminution de l’effet de levier que la banque opère par l’arrêt de la distribution de dividendes. Le ratio des fonds propres des actifs a au total augmenté de 5% à la fin du troisième trimestre l’an dernier, contre 5,4% à la fin du troisième trimestre l’an dernier. Les crédits immobiliers restant la locomotive économique de cette même banque.

126,6 milliards de shekels de crédits immobilier

Le ratio d’adéquation du capital de la banque a augmenté, selon la Banque d’Israël, pour la mise en œuvre du nouveau système bancaire israélien. Le ratio d’adéquation du capital de la banque s’élève à la fin du troisième trimestre à 8,23% et il lui faut atteindre l’objectif de 9% début 2015. Selon Mizrahi Tefahot l’objectif pourrait être atteint dès 2014. Le montant de

crédit immobilier que la banque a prêté au public à la fin du troisième trimestre s’élevait à 126,6 milliards de shekels, soit une augmentation de 2,5% par rapport au solde créditeur à la fin du deuxième trimestre, et une augmentation de 6% par rapport à l’équilibre à la fin de 2011, et une hausse de 7,6% par rapport à la fin du même trimestre l’an dernier.

PDG Eli Yunis : « Nous maintenons le cap »

La Banque a aussi enregistré une hausse de 0,8% du solde créditeur par rapport au trimestre précédent et une hausse de 2% par rapport à la période correspondante l’an dernier. Au cours du dernier trimestre, la banque a fourni des hypothèques totalisant 4,37 milliards. Elle maintient sa part de marché dans l’hypothèque au taux de 34,1%. Le PDG de la banque Eli Yunis a déclaré dans ce contexte que « Mizrahi – Tefahot continue de maintenir sa position de leader sur le marché hypothécaire, malgré une vive concurrence et les changements de la dernière année. Cependant, tout en conservant une marge financière, un plus niveau de risque caractérise de nos jours l’industrie de l’immobilier résidentiel en général et du marché hypothécaire en particulier.  » A noter que 11% des prêts hypothécaires bancaires qui ont été attribués au cours du trimestre, étaient supérieurs au taux maximum selon la nouvelle règle encore non entrée en vigueur, de 75% de l’actif acquis. L’interdiction a commencé début novembre pour les hypothèques nouvelles.

http://www.credit-israel.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.