BANDEAU092012

Communiqué

« La Commission des Comptes de Campagne a invalidé mes comptes de campagne non pas en se fondant sur des irrégularités liées à une quelconque mauvaise foi de ma part , mais résultant des particularités liées à une campagne électorale se déroulant sur un territoire quatre fois  plus vaste que la France et composé de huit pays.

Cette décision de la Commission des Comptes de Campagne  ainsi que ces particularités se trouvent entre les mains du Conseil Constitutionnel qui est in fine le seul juge de l’élection. »

Daphna Poznanski-Benhamou

Députée des Français de l’étranger

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.