Des dizaines de Juifs qui prétendent être les descendants d’une tribu biblique juive perdue ont émigrés en Israël lundi de leur village dans le nord de l’Inde, célébrant leur arrivée, après une lutte de cinq ans pour y entrer.

195253-bnei-menashe

Les Bnei Menashe disent qu’ils « descendent des Juifs exilés de l’ancien Israël en Inde au VIIIe siècle av-JC. » Un rabbin israélien les a reconnus comme une tribu perdue en 2005, et environ 7200 d’entre eux vont émigrer en Israël au cours des cinq prochaines années.

En attendant, ils étaient cinquante-trois lundi, sur un vol en provenance de leur ancien chez-eux. Michael Freund, un militant pour leur cause, basé en Israël, a déclaré que près de 300 autres arriveront dans les prochaines semaines.

Le Grand Rabbin Shlomo Amar a reconnu les Bnei Menashe comme une tribu perdue en 2005, mais a insisté pour qu’ils subissent une conversion afin d’être reconnu en tant que Juifs.

Tous les Israéliens ne pensent pas que Bnei Menashe puissent être qualifiés de « juifs » et certains soupçonnent qu’ils veulent simplement fuir la pauvreté en Inde.

C’est le cas d’Avraham Poraz, un ancien ministre de l’intérieur, qu’il « pense qu’ils ne sont en rien liés au peuple juif. »

Par Nouar Haviv – JSSNews

Laisser un commentaire