L’actrice Mila Kunis encore traitée de « sale juive »

mila_kunis_face_1920x1200-600x338

L’actrice Mila Kunis a été la cible d’insultes de la part d’un politicien ukrainien antisémite.

Les organisations juives à travers le monde ont fait savoir leur colère contre le gouvernement ukrainien.

En couple depuis 9 mois avec l’acteur Ashton KutcherMila Kunis a été victime d’une insulte antisémite de la part de Igor Miroshnichenko, un homme politique ukrainien.

D’après ce que rapporte TMZ, ce dernier aurait écrit sur facebook que Mila Kunis (née en Ukraine avant que ses parents s’installent aux USA quand elle avait 9 ans), n’était pas une vraie Ukrainienne car elle était une « zhydovka« .
Un terme très utilisé durant la Shoah par les nazis et qui pourrait se traduire par « sale juive ». Le rabbin Marvin explique dans un courrier que  « zhydovka » est une « injure insidieuse utilisée par les nazis et leurs collaborateurs alors qu’ils rassemblaient les juifs à Babi Yar pour les massacrer (ravin situé près de Kiev où des milliers de juifs ont été tués les 29 et 30 septembre 1941, ndlr) et dans les camps de la mort ». Il appelle le Premier ministre à « publiquement condamner cette attaque et à prendre des mesures pour combattre les forces xénophobes qui menacent [leur] démocratie ».

Une attaque qui a soulevé de nombreuses protestations de la part des organisations juives du monde entier, dont le Centre Simon Wiesenthal, ONG reconnue par l’ONU, qui a aussi envoyé une lettre au Premier ministre ukrainien pour exprimer son indignation.

De son côté, le Ministère de la Justice ukrainien a décidé de légaliser l’emploi du terme « zhydovka » pour désigner une personne juive car il apparaît dans le dictionnaire et n’est pas considéré comme une insulte.

L’actrice Mila Kunis avait fait part de son passé en Ukraine en début d’année.

Toute ma famille a connu l’Holocauste. Mes grands-parents en sont morts et peu de membres de ma famille ont survécu »

Mila Kunis a également évoqué les difficultés qu’elle a rencontré à l’école en tant que petite fille juive. Croix gammées dans les salles de classe, insultes, brimades, « c’est un pays qui clairement ne veut pas de vous », avait-t-elle conclu.

___________________________________________________________________________________________

Johnny Hallyday est Jacques Kaminsky

johnny haliday

 

Premiers jours de tournage pour Claude Lelouch et Johnny Hallyday. Le cinéaste vient de démarrer le tournage de Salaud, on t’aime.

Le tournage va durer jusqu’à l’été 2013, l’histoire se déroulant sur quatre saisons.

Johnny Hallyday tient le rôle principal du salaud, Jacques Kaminsky, un photographe de guerre qui, pendant tout sa carrière, s’est davantage préoccupé de son travail que de ses enfants… et qui finit par le regretter.

Deux autres comédiens partagent la vedette : Eddy Mitchell, meilleur ami de Jacques et médecin sans frontières rencontré au Cambodge, et Sandrine Bonnaire, qui viendra bousculer leur belle amitié.

Au casting également Christa Theret, Irène Jacob, Pauline Lefèvre, Sarah Kazemy, Agnès Soral, Valérie Kaprisky, Rufus, Isabelle de Hertogh, Jean-François Derec, Gilles Lemaire & Jacky Ido.

Claude Lelouch présente son film lui-même :

Le casting a été très long et compliqué. Je suis finalement arrivé à Johnny Hallydayet Eddy Mitchell. Il fallait que je trouve deux types entre lesquels ça fonctionne vraiment bien. Eux, c’est le cas depuis longtemps. Pour Johnny, j’attendais d’avoir à lui proposer un rôle qui lui convienne. Il jouera un photographe de guerre, Jacques Kaminsky, qui a passé sa vie sur tous les conflits internationaux. Il a derrière lui cinquante ans de photos. Un photographe de guerre, c’est une tête brûlée, c’est un métier qu’on ne peut pas faire si on n’est pas resté un enfant. Et il s’est plus occupé de son appareil photo que de sa famille, même s’il a eu plusieurs enfants. Son ami, Frédéric, un médecin sans frontières, sera interprété par Eddy Mitchell. Quant àSandrine Bonnaire, son personnage viendra perturber l’amitié des deux baroudeurs. Dans ce rôle, Johnny a quatre filles : Irène Jacob est l’aînée des quatre, suivie dePauline LefèvreSarah Kazemy et Christa Theret. »

http://www.judaicine.fr

Laisser un commentaire