Une nouvelle base de données en ligne permet de rechercher, 60 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les œuvres encore disparues à la suite des vols commis par les nazis.

307505-169020-jpg_189743_434x276_0

Le projet est mené de front par la bibliothèque d’art du Musée national de Berlin et la bibliothèque de l’université Heidelberg. 150.000 pages issues des archives des ventes aux enchères effectuées par les nazis, ont été scannées. Intégrés à la base de données «  Getty Images », ces documents sont désormais ouverts au public et les personnes destituées peuvent rechercher en ligne les œuvres spoliées. Près de 2.000 registres de ventes aux enchères originaires d’Allemagne, de Suisse et d’Autriche ont été traités via un procédé de reconnaissance optique des caractères (OCR).

Laisser un commentaire